publicité

Les couturières de Wallis ne chôment pas en cette période de communion et de confirmation

Leurs carnets de commande sont pleins et elles ne vont pas s'en plaindre. Les couturières de Wallis réalisent un bon chiffre d'affaire en cette période de fêtes religieuses. Les tenues traditionnelles ont la côte.

Les carnets de commande des couturières sont pleins. © Stéphanie Vili
© Stéphanie Vili Les carnets de commande des couturières sont pleins.
  • WF la 1ère.
  • Publié le
De août à fin octobre c'est une période faste pour les couturières du Wallis et Futuna. Entre les vacanciers sur le départ et les confirmands ou futurs communiants à habiller, leur carnet de commandes est complet. Nombreuses sont les couturières à ne plus accepter de commande ou le moindre travail.

Les journées de ces artisanes sont pleines et elles vivent aux doux sons des machines à coudre.
Les tissus au motif traditionnel ont beaucoup de succès. © Stéphanie Vili
© Stéphanie Vili Les tissus au motif traditionnel ont beaucoup de succès.

A Wallis, la couture est devenue une valeur sûre car certaines confections dépassent les 10 000 francs. Quels sont vos modèles préférés ? comment sont-ils confectionnés ? Combien cela rapporte à nos couturières ?

 Seilala Vili et Lafaela Liufau sont allées à la rencontre de ces doigts de fée.
LES COUTURIERES NE CHOMENT PAS EN CETTE PERIODE

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play