Covid-19 et transparence de la vie publique : des conditions de travail plus difficiles pour les parlementaires de Wallis et Futuna

coronavirus
sénateur Kulimoetoke

Avec la crise sanitaire mondiale et les nouvelles réglementations liées à la transparence de la vie publique, être parlementaire en 2021 n'est pas si simple. Les conditions de travail pour le sénateur du territoire Mikaele Kulimoetoke sont plus difficiles. 

En pleine crise sanitaire, ce n'est pas si simple d'être parlementaire. Les mesures barrières sont plus que jamais requises à Paris. Le sénateur Mikaele Kulimoetoke doit se rendre fréquemment à Paris, il y passe un mois et le mois suivant sur le territoire. Ce qui n'est pas facile car au retour, il doit être confiné pendant 14 jours en Nouvelle-Calédonie avant de pouvoir revenir à Wallis et Futuna. 

En plus de la crise sanitaire, les nouvelles règlementations liées à la transparence de la vie publique rendent encore plus difficiles les conditions de travail surtout au fenua. 

Le reportage de Seilala Vili et Jean-François Puakavase.