Crédit à l'habitat, secteur privé : ce que l'accord signé avec la Banque des territoires va apporter à Wallis et Futuna

banque
accord banque des territoires et wallis et futuna
©Lotana Moefana
Un accord cadre a été signé mardi 16 décembre 2018, entre le territoire de Wallis et Futuna le directeur outre-mer de la banque des territoires.Cet accord c’est le début d’un partenariat qui permettra au territoire, entre autres dossiers, de relancer le crédit à l’habitat et aider le secteur privé.
Un accord cadre pour financer un décollage économique vient d’être signé entre le territoire et la banque des territoires. On parle ici de crédit à l’habitat, de pêche hauturière, et de pépinière d’entreprises.

Pour faire simple la banque des territoires a pour vocation de prêter aux institutions publiques, comme notre territoire. Et elle dispose pour cela d’une réserve conséquente de plus de 2000 milliards d’Euros, constituée de l’épargne des français sur le livret A.
Et en plus de prêter ces grosses sommes, ils ont aussi les compétences pour conseiller les collectivités dans le montage de leurs projets. La visite de Dominique MIRADA à Wallis et Futuna lui a permis de dresser une liste des besoins identifiés par nos autorités, et constater par lui-même l’urgence de certains dossiers. Comme par exemple l’adduction d’eau potable sur Futuna.

Beaucoup d’autres dossiers sont inscrits dans cet accord cadre. Ce document de travail va, de concert avec le plan de convergence 2019-2030, définir les grands travaux à entreprendre pour favoriser le décollage économique de nos îles. La CCIMA est d’ores et déjà partenaire de la banque des territoires pour structurer la pêche hauturière et mettre en place une pépinière d’entreprises.

Les précisions sur cet accord cadre dans ce reportage de Lagimaina HOATAU :
©wallisfutuna


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live