Dé-confinement progressif : Les messes dominicales reprennent à Wallis et Futuna

coronavirus
messe

Wallis et Futuna poursuit son déconfinement progressif. La messe dominicale est officiellement autorisée depuis ce vendredi 04 juin par le Comité de suivi du covid-19. Cette décision était très attendue par les fidèles.

Après plus de 3 mois sans messe dominicale en raison de la crise sanitaire sur le territoire, le COMIS vient d'autoriser la reprise des offices dans les églises paroissiales du diocèse, tout en respectant les mesures barrières, port du masque, distanciation sociale avec une jauge de 50% de la capacité d'accueil. Le comité de suivi du covid-19 a pris cette décision la semaine dernière. Ce dimanche de nombreux fidèles se sont rendus dans les édifices pour la célébration religieuse.

  • Pas de procession du Saint sacrement :

En temps normal, la fête de l'Eucharisitie est marquée par la procession du Saint sacrement. C’est également l’unique fois où l’ostensoir, cette pièce d’orfèvrerie en forme de soleil dans laquelle est exposé le saint sacrement, est porté en procession en dehors du tabernacle, où il est conservé toute l’année. Les fidèles construisent pour l’occasion des allées où l’Eucharistie sera portée en procession avant de regagner l’église pour une prière. Cette année, la procession n'a pas lieu, en raison de la crise sanitaire. Mais le plus important, notamment pour le père Katoa, c'est la reprise des messes du dimanche dans l'église. La réaction du RP Kapeliele Katoa, Vicaire général du diocèse et curé de la paroisse de Hahake. Il est interrogé par Vetea Lutui-Tefuka et Lafaela Liufau : 

Une présence réelle du Christ qui a manqué notamment aux fidèles qui ont pu ce dimanche communié. Notre équipe a reccueilli des réactions de fidèles à l'issue de la messe :