publicité

Elections européennes 2019, une campagne bien timide à Wallis et Futuna

Ce dimanche 26 mai 2019, les électeurs de Wallis et Futuna sont appelés aux urnes pour élire leurs députés européens. A 6 jours du scrutin nous avons voulu savoir si les Wallisiens et Futuniens s'étaient accaparés ce rendez-vous électoral.

Ce lundi 20 mai 2019, les panneaux d'affichage sont encore vierges de toute propagande. © Olivier Murat
© Olivier Murat Ce lundi 20 mai 2019, les panneaux d'affichage sont encore vierges de toute propagande.
  • WF la 1ère.
  • Publié le
Dimanche 26 mai 2019, 8756 wallisiens et futuniens sont appelés aux urnes pour les européennes. A Wallis et Futuna, l’ambiance est très loin de celles des élections territoriales ou les législatives.

Une campagne bien timide et des politiques locaux qui se sont lancés dans la campagne bien tardivement. Ils sont peu nombreux voire aucun à animer ce lundi 20 mai des meetings ou autres réunions de soutien.

Les panneaux d'affichage sont encore vierges de toute affiche. Dans ce contexte nous avons voulu savoir comment les électeurs du fenua appréhendaient ce rendez-vous.
 

Elections européennes, à 6 jours du scrutin. Qu'en pensent les wallisiens ?

Elections européennes, à 6 jours du scrutin. Qu'en pensent les wallisiens
A Futuna, nous sommes aussi aller sonder la population. Fatima Takasi, notre correspondante sur l'île nous rapporte le sentiment de certains électeurs potentiels:

Lafaele: " Je ne vois vraiment pas ce que je peux attendre de l’Europe. Dimanche j’irais juste faire mon devoir de citoyen, d’ailleurs je ne sais pas pour qui je vais voter."

Filitoga: " J’irais dimanche voter, non seulement par devoir, mais aussi parce que l’Europe apporte beaucoup pour notre territoire, je parle de certains projets qui sont financés par l’Europe. Exemple le wharf, d’après ce que j’ai entendu, les travaux vont bientôt démarrer."

Alone: " l’Europe nous donne beaucoup d’aides. Nous voyons aujourd’hui les développements qui vont se mettre en route à Futuna et à Wallis, et je pense que la plupart de nos gens ne voient pas encore cette démarche qui est importante pour le développement de l’économie de notre pays."

Samino: "tout le développement économique de Futuna, n'est pas financé que par notre territoire, parce qu’il n’y a pas de sous, ç'est financé directement par l’Europe. Voilà le wharf, l’Europe a mis là-dessus des sous, l’agrandissement de l’aéroport de Vele c’est en cours de discussions pour avoir des financements de l’Europe et aussi bien la protection littoral de Futuna. Et c’est pour çà que je demande simplement à la population d’aller passer aux urnes".


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play