Et une semaine de plus d'isolement au sanctuaire de Poi pour les 68 boursiers de Futuna

coronavirus
boursier de futuna

Malgré des tests négatifs, les boursiers doivent rester encore à Poi. Une décision de la chefferie du royaume de Alo qui préfère jouer la carte de la sécurité et de la vigilance. 

Au bout du huitième jour d'isolement, les 68 boursiers ont été testés ce lundi 29 mars. Les résultats se sont révélés négatifs. Mais la chefferie de Alo a décidé de les garder encore une semaine par mesure de précaution, et suivant aussi la quatorzaine obligatoire pour tous les nouveaux arrivants sur le territoire. Reportage de Ginette Sokotaua et Tamolevai Maituku :

68 boursiers ont regagné leur île natale le 23 mars derniers. Ces derniers étaient déjà en quatorzaine dans les internats de Lano et Sofala. La condition pour embarquer dans le twin, que le résultat du test soit négatif. C'était le cas pour tous, mais sur place, ils ont été quand même confinés au sanctuaire de Poi.