publicité

"Faifagona" : la tradition des offrandes pour les premières communions à Wallis et Futuna

La première communion d'un enfant est un  événement coutumier à Wallis et Futuna. L'investissement des familles n'a pas de prix. La semaine précédant le jour J, les dons affluent chez le communiant. Nous avons suivi l'accueil d'un "fagona" chez la famille Nau à Falaleu.

  • WF la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
La religion et la coutume sont étroitement liées à Wallis et Futuna. L'affirmation prend tout son sens durant la "semaine des communions". Les maisons des communiants ne désemplissent plus durant plusieurs jours. Chaque jour devient une fête pour les familles accompagnant l'enfant dans son cheminement spirituel.

Une semaine avant le jour J, les proches affluent avec des dons. Nattes, étoffes, tenues mais aussi cochons et une multitude de vivres. Des cadeaux en grande quantité qui s’accompagnent parfois d’une enveloppe d’argent. A travers l’enfant, ce sont ses parents et son clan familial que l’on honore avec ces offrandes.
Traditionnellement, les « grands fagona », ceux de la famille proches sont acheminés une semaine avant. A Falaleu, chez la famille Nau, la famille paternelle de la communiante  est arrivée dimanche 15 octobre. Le père de famille étant originaire de Futuna, certains membres de son clan n’ont pas hésité à faire le voyage depuis l’île sœur. Sur place, la famille maternelle a tout préparé pour accueillir ce « fagona ».

Voici le reportage de Lotana Moefana et Mirna Kilama :
FAGONA


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play