wallis & futuna
info locale

Fermeture de l'école de Vele : les parents veulent des garanties avant le transfert des élèves à Kolopelu

social
école de Vele
©Vice-Rectorat
L'école de Vele est fermée depuis Lundi 16 avril 2018, sur décision de la Direction de l'Enseignement Catholique. A Vele, l'effectif est trop faible.Tous les élèves, une vingtaine, iront à Kolopelu. Mécontents, les parents souhaitent des travaux d'aménagement avant le transfert des élèves.
 

Les parents d'élèves de Vele occupent l'école


Portail ouvert mais salles fermées, avec non pas que des élèves mais aussi des adultes, c’est la situation de l’école de Vele depuis la reprise  des cours Lundi 16 Avril 2018. Plus de 20 parents sont fermes dans leur décision, tant que les salles de Kolopelu ne sont pas dans les normes, ils garderont leurs enfants.
Kofelino LIKUVALU  s'inquiète pour la sécurité de ses enfants :

« Je me suis rendu à l’école de Kolopelu et j’ai constaté moi-même que la classe qui devrait accueillir nos enfants, de CM1 et CM2, n’est pas en bon état! Quand il pleut, l’eau traverse le plafond d’où la raison de notre inquiétude et je ne pense pas que les parents d’élèves de Kolopelu acceptent que leurs enfants utilisent cette salle. Pour les conséquences de notre mouvement, je comprends mais nous voulons que nos enfants soient scolarisés en toute sécurité ! »

Pour la DEC, pas de travaux dans l'immédiat


Le responsable de l’enseignement Catholique à Futuna confirme ces problèmes de sécurité mais avoue ne pas pouvoir les résoudre dans l’immédiat. Edmond FANENE explique :

 « C’est difficile de laisser les ouvriers faire les travaux ces jours-ci avec le mauvais temps, mais s’il faut rassurer les parents d’élèves je ferai en sorte que les travaux soient réalisés avant la fin de la semaine prochaine »

A  Kolopelu, seulement 3 élèves de Vele ont rejoint les 140 élèves de l’école notamment dans les CM2. Valelia KATOA, la mère de l’un d’entre eux donne la raison de ce désistement :

« Je comprends le mouvement des autres parents mais mon mari et moi pensons à notre enfants qui a besoin d’être scolarisé ! »

 
Autre problème abordé par les parents d’élèves de Vele, les classes à double niveau, ils s’y opposent alors que la DEC reconnaît aujourd’hui tout l’intérêt de cette organisation, elle permet les élèves à se surpasser //.
Publicité