Fidji : les dégâts du cyclone Yasa coûtent 24 milliards de francs pacifique

cyclones
Degats Fidji
©Unicef et Fijian Governement

Les autorités fidjiennes viennent d'estimer le coût des dégâts du cyclone Yasa à 24 milliards de francs pacifique. Le cyclone de catégorie 5 a ravagé l'archipel en décembre 2020 faisant 4 morts et des centaines de sans-abris.

Trois mois après le passage destructeur du cyclone Yasa, les autorités fidjiennes ont fini d'estimer le coût des dégâts. Le montant global s'élève à 24 milliards de francs pacifique, soit 250 millions de dolars américains.

Le ministre Inia Seruiratu a annoncé au parlement fidjien ce mardi 16 février 2021 que plus de 139 000, soit 31 000 familles ont été impactées. Le cyclone de catégorie 5 a ainsi détruit plus de 8000 habitations dans l'ensemble du pays.

Selon cet article de Radionz, le secteur de l'éducation a subi de lourds dégâts avec près de 90 écoles détruites par le cyclone.

dégats yasa fidji
©https://www.fiji.gov.fj/

Du côté de la santé, 25 établissements ont été mis à mal mais le ministre Seruiratu a félicité les efforts faits dans ce secteur ces derniers mois pour assurer la continuité des services sanitaires.

De même, le secteur agricole a été impacté a hauteur de 7 milliards xpf soit 72.5millions de dolars.

Le ministre a affirmé que le pire n'est pas passé, la crainte est que de nombreuses familles aient plus de difficultés à subvenir à leurs besoins alimentaires.

Soutien de la Nouvelle-Zélande

 

De son côté, le gouvernement néo-zélandais a annoncé en décembre dernier qu'il soutiendrait les îles Fidji après le passage du cyclone. Vendredi 12 février, les Fidji ont reçu près de 12 tonnes de matériel de construction et de médicaments. Des aides plus que bienvenues après les passages des cyclones Yasa en décembre et Ana en janvier 2021.

aide nz fidji cyclone yasa 12.02.2021
©https://www.fiji.gov.fj

Le haut commissaire néo-zélandais aux Fidji a précisé que des système de purification de l'eau et des kits d'hygiène allaient être livrés aux familles sinistrées.

Le ministre Seruiratu a réaffirmé la reconnaissance du peuple fidjien : 

Nous vivons indéniablement une situation extraordinaire liée au Covid-19, en association avec les phénomènes climatiques de plus en plus fréquents. Cela demande une plus grande vigilance et ça implique de nouer plus de partenariats avec nos confrères de la zone Pacifique. Je réitère ainsi la reconnaissance du peuple fidjien envers la population et le gouvernement de la Nouvelle-Zélande. Ils nous ont aidé et n'ont pas hésité à nous prêter main forte en ces temps difficiles."

Inia Seruiratu, ministre fidjien

Le haut commissaire néo-zélandais aux Fidji a annoncé dans la foulée, qu'un avion militaire sera affrêté prochainement pour apporter une aide supplémentaire aux fidjiens sinistrés.

"