Fonction publique territoriale : les impacts de la grève

grève
GREVE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE
©Paula Semoa
Cela fait maintenant 1 mois jour pour jour que la grève des 345 agents territoriaux dure et elle n'est pas sans conséquence ! Le quotidien des wallisiens et futuniens est fortement impacté par la situation.

Les 12 services territoriaux de l'archipel sont au point mort depuis le début de la grève pour la mise en place et le financement de la fonction publique territoriale. Les conséquences sont lourdes : les routes sont devenues un vrai parcours du combattant pour tous les usagers de la route à cause des innombrables nids-de-poule. Les déchets ménagers se multiplient et polluent certains espaces publics de l'île. Certains commerçants ne sont pas en mesure d'assurer leurs ventes de Noël en cette fin d'année car le service des postes, actuellement fermé, ne peut pas délivrer leurs colis pour l'instant. C'est le cas de ce commerçant, Francis Alary, qui attend toujours l'ouverture de ce service :

©Wallis

 

Yves Martinet, originaire du Sud de Wallis, pense que les grévistes devraient revoir certains points de leur grève car la population est touchée par le mouvement :

©Wallis

 

Certains services territoriaux ont mis en place un service minimum afin de pallier à certains problèmes mais cela ne suffit pas. Pour l'heure, le dossier n'avance pas. L'intersyndicale FO - SACE - CFDT a rejeté la proposition définitive de l'état, à savoir une fonction publique territoriale indexée à 1.40. Ils maintiennent leur position : une fonction publique territoriale indexée à 2.05, l'indice de correction pour Wallis et Futuna. Les élus territoriaux  sont actuellement en pleine concertation pour donner leur position vis à vis de cette grève, devenue aujourd'hui pesante pour certains habitants.