publicité

12 vols supplémentaires entre Wallis et Futuna d'ici la fin de l'année pour transporter les passagers bloqués à Wallis.

L'Administration Supérieure annonce 12 vols supplémentaires d'ici le 30 décembre pour transporter la soixantaine de passagers en attente d'un avion pour Futuna.

© Olivier Murat
© Olivier Murat
  • Par Olivier Murat
  • Publié le , mis à jour le
La situation est tendue ces dernières semaines concernant la desserte aérienne Inter-iles entre Wallis et Futuna. Une soixantaine de passagers sont bloqués à Wallis en attente d'un vol pour regagner leur île Futuna.

Selon Aircalin ce sont pour la plupart des passagers sur liste d'attente et qui ont pris leurs billets en connaissance de cause sans l'assurance d'avoir une place selon leur besoin. 
Le son de cloche est un peu différent du côté de certains passagers qui disent n'avoir pris connaissance de cet aspect de la chose que bien après avoir acheter leur billet.

Toujours est - il qu'Aircalin a pratiqué du surbooking en vendant bien plus de billets qu'elle n'avait de disponible provoquant la colère des passagers, mais aussi des conseillers territoriaux de Futuna qui ont écrit à l'Administration Supérieure demandant la mise en place des vols supplémentaires au nom de la continuité territoriale. 

L'Adsup a travaillé avec la compagnie Aircalin et ils sont parvenus à la mise en place de 12 vols supplémentaires d'ici le 30 décembre. Comme l'annonce le Préfet Jean-Francis Treffel dans son courrier réponse aux élus futuniens. Ce qui devrait permettre de mettre fin à la situation des passagers en souffrance. 

Le courrier réponse du Préfet Jean-Francis Treffel aux élus de Futuna dans son intégralité:


En cette période de fin d'année entre les vols boursiers, les vols classiques, vols complètementaires prévus par convention et maintenant vols supplémentaires pour absorber le surbooking, la situation est difficile à gérer pour Aircalin dont la communication est bien "cafouilleuse", communiqué imprécis etc .... bref le principal est de pouvoir transporter les passagers.

Aircalin qui ne cache pas ses difficultés et se justifie par le fait, entre autre, d'avoir du mal à trouver des pilotes de Twin, avion qui assure les vols inter-îles . En effet la compagnie, comme tout Wallis et Futuna d'ailleurs, attend le résultat de l'appel d'offre pour les dessertes de Wallis et Futuna. La convention qui lie la compagnie au Territoire arrive à terme fin février et devant cette incertitude les pilotes de Twin se sont tournés vers d'autres compagnies aériennes. 

Le Roi de Sigave à Futuna est lui aussi monté au créneau en écrivant à la Ministre des Outre-mer Annick Girardin. Sa Majesté le Keletaona Eufenio Takala alerte la Ministre sur les difficultés de transport des futuniens, du fret, des colis de médicaments qui s'entassent à Wallis et à Nouméa.

Le courrier du roi de Sigave adressé à La Ministre des Outre-mers Annick Girardin :

 

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play