wallis & futuna
info locale

Cantine scolaire de Sisia à Futuna : la marmite est pleine !

vie locale futuna
cantine à Futuna
La cantine de Sisia à Futuna ©WF la1ère.
Rien ne va plus à la cantine de Futuna. La cantine nourrit 2 collèges et les écoles de Kolopelu et Fatua. Les responsables réclament l’augmentation de la subvention donnée par l’Assemblée Territoriale pour pouvoir préparer des repas conformes aux normes des états généraux de l’alimentation.
Au menu, du poulet au petit pois, du riz avec un verre d’eau. Le prix du repas par élève s'élève à 350 francs ( environ 3 euros). dans ce montant est compris le repas et la livraison aux autres établissements scolaires. C'est insuffisant pour Pascal Gillet, gérant de la cantine.

"C’est une cantine d’utilité publique c’est-à-dire que c’est l’Etat qui doit prendre en compte cette cantine, donc je demande à Mme la Ministre de faire un effort et de voir avec les autorités administratives du territoire pour que cette cantine soit officialisée et qu’on puisse nourrir correctement nos enfants sur l’île de Futuna."


Autre problème, le gérant dénonce la précarité des cantinières dont la rémunération se fait dans le cadre des chantiers de développement, ce qui pose un problème de constance de salaire :

" Je prends la responsable de la cantine, çà fait 11 ans qu’elle travaille sur cette cantine. En fonction de sa tâche un coup elle va toucher 35 000, une autre fois elle va toucher 72 000, ce qui veut dire qu’elle ne peut pas payer ces cotisations retraites, çà veut dire qu’elle aura travailler plus de 15 ans dans cet établissement de cantine scolaire sans avoir aucune retraite.


Chaque jour la cantine scolaire de Futuna livre 235 repas. Les responsables comptent bien interpeller la ministre des Outre-mer Annick Girardin lors de sa visite jeudi 7 mars 2019 à Futuna pour obtenir gain de cause.



 
Publicité