Coronavirus : L’inquiétude monte à Futuna

coronavirus futuna
Les futuniens s'inquiètent de plus en plus face à la propagation rapide du coronavirus
©WF1
L'Outremer compte désormais 269 cas de coronavirus. 8 cas confirmés en Nouvelle Calédonie et 23 en Polynésie-Française. Cette situation inquiète de plus en plus les futuniens, 
 
La pandémie continue d’avancer. dans l'outremer. Depuis, l’inquiétude et le doute dominent les futuniens. Comment cela va être si quelqu’un de Futuna attrape la maladie ? Comment va t-on gérer la situation ? De nombreuses questions sont posées par la population jour après jour face à cette situation dramatique.

 Nous avons peur, Futuna est une petite ile, avec moins de 6000 habitants, si une personne attrape la maladie, tout le monde y passe c’est sûr. Tahiti et la métropole sont touchées par le virus, peut être que demain çà sera notre tour. Témoigne Apolosio Titilaiki, père de famille.

Depuis le début de l’épidémie, le dispositif de contrôle a été réalisé à l’aéroport de Hihifo à Wallis par le service prévention santé. Il s’est renforcé il y a 2 semaines  en vue de la propagation rapide du virus. Les contrôles de la liaison inter-îles Wallis-Futuna ont été renforcés.  

Fermer les frontières est la seule solution pour être épargnée de la maladie. Nous avons peur que cette épidémie touche Futuna. L’hôpital de kaleveleve ne peut même pas accueillir plus d’une cinquantaine de patients. Les professionnels de santé ne sont pas nombreux. Futuna n’a pas les moyens pour lutter contre le coronavirus. » Déclare Ipasio Masei, agent du service des affaires culturelles de Futuna.

Depuis le vendredi 20 mars, les vols pour Futuna ont été suspendus jusqu'en début avril, fin de la quatorzaine des passagers en provenance des zones à risque.