Enquête sur la généalogie des habitants de Futuna

patrimoine futuna
enquête généalogie à Futuna
Enquêtrice en plein travail de collecte d'informations auprès d'un ancien ©WF la 1ère
Sauvegarder la généalogie des Futuniens, c’est l’objectif de cette opération de collecte de témoignages auprès des anciens de Futuna. À l’origine de cette opération, le service des affaires culturelles.
Toga et Logosea sont deux agents du service culturel de Futuna. Elles collectent les informations sur la généalogie de chaque famille à Futuna. Pour leur première semaine de travail, elles sont allées à la rencontre de Meteliko Atuvasa, au village de Vaisei salue cette initiative :

" C’est une très bonne initiative, de mettre sur papier les origines de chaque famille. Même si on la transmettait toujours oralement à nos petits enfants, mais c’est mieux d’avoir des écrits sur notre généalogie surtout pour les générations futurs."


Toga Fanene est enquêtrice elle s'appliquent et reste toujours à l'écoute. Pas facile ce travail de mémoire :

" Je me heurte toujours aux mêmes difficultés. Rares sont ceux qui connaissent leurs ancêtres sur plusieurs générations,  en général ils s’arrêtent sur leur grands-parents. Je collecte d’abord les infos auprès de chaque famille ensuite je ferais une demande auprès de la mission catholique pour leur registre de baptême qui date des années 1842.


En tout, ces deux jeunes femmes doivent rencontrer toutes les familles du royaume de Sigave. En ce qui concerne le royaume d’Alo, les recherches ont débutées dans les années 1990. L’enregistrement sonore de la mémoire des témoins contribue à l’histoire locale.

Petelo Leleivai est le chef de service des affaires culturelles de Futuna :

" La généalogie fait partie de notre patrimoine ; c’est très important par rapport au foncier, du partage du foncier et surtout par rapport au titre de chefferie et de rois à Futuna. Comme vous le savez, c’est transmis oralement donc on a eu la chance dans les années 1990 d’avoir des personnes ressources au niveau du royaume d’Alo. Pour Sigave je comprends les difficultés qu’on va avoir sur le terrain puisque toutes ces personnes ressources dans les années 1990 ne sont plus là.


Grâce à cette opération, la généalogie de chaque famille à Futuna sera toujours présente et transmise de génération en génération. Une trace écrite qui traversera l'histoire du fenua.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live