publicité

Futuna : des pistes pour désenclaver les villages

Les pistes en xatcha, un materiau d'origine corallienne, est une alternative au gravier. Depuis fin 2017, plus de 3 kilomètres de piste ont été réalisés avec ce matériau de Sisi'a à Kaleveleve à Futuna. Une délivrance pour les villageois qui peuvent se déplacer plus facilement.
 

© WF la 1ère.
© WF la 1ère.
  • WF la 1ère
  • Publié le
A Futuna, c'est un soulagement, une délivrance pour une trentaine de famille habitant sur les hauteurs de Taoa et d'Ono.  Les chemins d'accès à leur village ont été remblayés. Ils peuvent maintenant circuler dans de meilleures conditions. Leur vie est facilitée comme celle des transporteurs .

Le reportage de Fatima Takasi et Tamole Maituku :
LES PISTES EN CATCHA OU XATCHA APPRECIEES PAR LES VILLAGEOIS A FUTUNA

Pour ces travaux, les Travaux Publics ont utilisé un nouveau matériau à Futuna, le xatcha (du sable bloc d'origine corallienne). Une alternative très intéressante au gravier qui fait défaut à Futuna. Les carrières sont à l'arrêt faute de moyens et de matériel. Depuis fin 2017, 3 kilomètres de pistes ont été réalisés en xatcha entre Sisi'a et Kaleveleve. Ces travaux ont été financés par le Contrat de développement 2017-2022 pour un montant de près de 40 millions de Xpf selon nos informations (340 000 euros).

Dans les îles Loyauté en Nouvelle- Calédonie le xatcha ou catcha comme il l'appelle à Futuna est un matériau très utilisé.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play