publicité

Pénurie de gaz à Futuna

Depuis plus de 15 jours, les Futuniens connaissent une fois de plus une pénurie de gaz. Il n'y a pas eu de réapprovisionnement au niveau des bombonnes de gaz lors du dernier passage du bateau le 16 mars 2018. Les Futuniens espèrent que le bateau ne soit pas une nouvelle fois retardé

© WF la 1ère.
© WF la 1ère.
  • Ana Vakalepu - WF la 1ère.
  • Publié le
Dans ce restaurant, Bellona la gérante s’inquiète braucoup. En cette période de pénurie de gaz, elle a déjà entamé 3 bonbonnes pour servir sa clientèle, il lui en reste une en sachant que la durée d’une bonbonne est d’à peine 3 semaines:

« J’ai peur pour mes clients car vous imaginez que le bateau n’arrive pas la semaine prochaine, je risque fort de retourner aux méthodes traditionnelles le « ma’umu » mais il est hors de question que je prépare les plats de mes clients au feu de bois, surtout pas avec un temps pareil ».


Ce magasin de la place a vendu ses 92 bonbonnes ravitaillées par le bateau le 16 mars 2018. Un souci auquel les employés font face aujourd’hui : les clients ne ramènent pas toujours leurs bouteilles vides. Apisai est employé de magasin :

 « normalement chaque client a droit à 2 bonbonnes. Y a longtemps que les 92 sont parties, et comme vous le voyez, celles qui les remplacent ne sont pas toutes là. Et quand le bateau va arriver, il ne remplira que ces bonbonnes que nous avons ici. C’est dommage car pour moi c’est de l’argent qui dort ! »

Près de 180 bonbonnes de gaz doivent être réapprovisionnées au prochain passage du bateau commercial, la semaine prochaine. Les Futuniens veillent la mer.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play