publicité

Première visite à Futuna pour le nouveau préfet Thierry Queffelec

Le nouveau Préfet administrateur du territoire, Thierry Queffelec effectue sa première visite à Futuna. Des visites protocolaires aux autorités de Futuna, le roi Tuiagaifo à Alo et le roi Keletaona à Sigave. Les questions de desserte maritime et d'autonomie de Futuna ont été abordées.

Cérémonie du kava à Futuna pour Thierry Queffelec, préfet de Wallis et Futuna © Wf la 1ère
© Wf la 1ère Cérémonie du kava à Futuna pour Thierry Queffelec, préfet de Wallis et Futuna
  • Fatima Takasi
  • Publié le
C’est à 8h30 ce mercredi 16 janvier 2019  que le nouveau Préfet Thierry Queffelec a foulé pour la première fois sur le sol de Futuna.
Thierry Queffelec a été accueilli par le délégué et son adjoint au tarmac de l'aérodrome de Vele.

Puis il a entamé ses visites protocolaires. Au Falé 2000, le Sa’atula, ministre coutumier du royaume de ‘Alo, a présenté les salutations et les mots de bienvenue au nouveau locataire de la préfecture. Le Tuiasoa a rappelé les principaux dossiers de Futuna, tels que la mise en place d’un centre d’hémodialyse, la construction du nouveau centre de secours, les routes, la desserte aérienne et bien d’autres 

Tuiasoa : « le dossier le plus important que le Tuiagaifo souhaite vous aborder est la desserte maritime. Il y a un porteur de projet qui est venu voir le roi et la chefferie le mois dernier et qui souhaite travailler sur le territoire. Il ne demande pas de dotation, ni d’investissement pour le fonctionnement mais demande juste l’autorisation de venir travailler ici »


« Au royaume de Sigave, le roi Keletaona a offert un kava pour accueillir le nouveau Préfet. Le plus respectueux des accueils que la chefferie réserve aux personnalités importantes de l’état…

Le Sa’atula a exposé également les difficultés que rencontrent les Futuniens.
Sa’atula : «  il faut que vous sachiez, aujourd’hui que nous à Sigavé, à Futuna, nous ne voulons plus dépendre de Wallis, on veut une autre administration pour Futuna »

Thierry Queffelec, le Préfet de Wallis et Futuna :" on a déjà pu aborder quelques dossiers, quelques idées, qui ont des solutions et on s’aperçoit bien que le travail de dialogue, de préparation va être essentiel pour toutes les solutions qui sont concertées, mais dès lors que l’ensemble des partenaires sont d’accord sur les objectifs, même si çà doit durer un peu plus longtemps que prévu, les gens trouvent un accord qui est recevable et qui permet de travailler en très peu de temps aussi."


Sa visite durera 2 jours à Futuna. Lors de son arrivée il avait annoncé vouloir prendre le temps et écouter les acteurs du fenua.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play