Intempéries en Polynésie : pas d'inquiétude pour la communauté Wallisienne et Futunienne

solidarité
intempérie Polynésie - Tahiti sous les eaux
©FACEBOOK KANEL HAZLEHURST
La communauté Wallisienne et Futunienne va bien. Les nouvelles sont rassurantes aux dires de certains membres que nous avons joints ce mardi 24 janvier 2017. La Polynésie a été frappée par des pluies diluviennes. Les dégâts sont considérables. Des centaines de personnes ont été relogées.
Noeline habite Hihifo au nord de Wallis. Elle n'arrête pas les appels vers La Polynésie, son mari et son fils sont là bas.Les images du sinistre ont inquiété ces derniers jours la mère de famille. Téléphone, réseaux sociaux , garder le contact à tout prix et prendre des nouvelles:
"J'ai ressenti une grande tristesse, j'étais trés inquiète pour eux toutes les cinq minutes j'ai appelé mon mari. Je suis soulagée ils n'ont rien".
Noeline  intempérie Polynésie
©Wallis et Futuna 1ère.

Pour Soanne rencontrée à Mata Utu c'est aussi le soulagement. Ces enfants sont à Tahiti : "j'étais très mal quand j'ai appris la nouvelle. J'ai demandé au Seigneur d'épargner mes enfants de cette catastrophe naturelle. J'avais une boule au ventre tellement j'avais peur pour eux".

intempéries polynésie 3
©Alexandre LE QUERE .Polynésie 1ère.

La population est appelée à rester vigilants ces jours ci par demande le Haut Commissaire dans un communiqué. Faute de ne pouvoir se déplacer à cause des routes coupées, la déléguée des îles Wallis et Futuna à Tahiti, Malia Petelo Gaveau  tente depuis hier de joindre une par une les familles pour prendre de leurs nouvelles. "C'est avec beaucoup d'appréhension que nous avons vécu ces intempéries, surtout pour les membres de notre communauté, principalement pour ceux qui habitent entre Papara et Mahina. C'est la zone la plus touchée. Aujourd'hui déjà, je peux dire que je suis soulagée de savoir qu'aucune famille de notre communauté n'a été touchée. Merci Seigneur".
intempéries polynésie dégâts sinistrés
©POLYNÉSIE 1ÈRE / SHIQUITA DARROUZES

Selon le recensement de 2007, la communauté wallisienne et futunienne s’élevait à près de 900 personnes, dispersés dans tous les quartiers de Tahiti. Selon certains qui résident dans la grande ville Papeete, il n’y a pas eu trop de dégâts. 
Selon un communiqué sur les réseaux sociaux, une opération solidarité Polynésie est lancée par la déléguée des îles Wallis et Futuna à Tahiti afin d’aider toutes les familles sinistrées.