La vie dans les internats de Lano et Sofala à Wallis pendant le confinement

coronavirus
Internat de Lano et Sofala
©Lafaela Liufau

Situation de crise, confinement, les deux îles s'organisent! Dans les internats également, les responsables adaptent leur mode de fonctionnement pour eux et pour les étudiants qui sont encore là-bas.

Depuis le confinement général décrété mardi 9 mars 2021, les responsables volontaires des internats de Lano et Sofala à Wallis  s'organisent pour permettre à tous d'observer facilement les gestes barrière. Masques, distanciation, marquage au sol aux entrées au réfectoire, table individuelle pour les repas, consignes de propreté...tout est fait pour assurer la sécurité et la santé des internes futuniens. De nombreuses activités collectives ont été supprimées ou réduites. Et malgré la détection jeudi 11 mars d'un cas positif chez les filles de Sofala, sœur Sita Savea qui assure seule en ce moment, leur encadrement a mis en place un système de séparation entre les filles négatives au test covid et celle positive. Le reportage de Lafaela Liufau et Leone Vaitanoa.