Le droit au compte à Wallis et Futuna

finances
BWF
Le droit au compte comme argument face aux refus du seul établissement bancaire du fenua! Les regards se tournent vers la BWF Alors que le trésor public mène campagne depuis novembre 2020 pour clôturer les comptes associatifs qu'il héberge.Un collectif a même été créé pour défendre l'accès au compte

Le Trésor Public mène une démarche de clôture des comptes depuis le mois de novembre 2020. Les plus touchées sont les associations et un grand nombre d'entre elles se sont retrouvées sans compte en banque. La seule alternative sur le fenua est la BWF (Banque de Wallis et Futuna) qui opère également de son côté des fermetures de comptes en plus d'accepter difficilement les nouvelles demandes. Ces difficultés ont motivé la création d'un nouveau collectif des usagers de la banque de Wallis et Futuna. Son président, David Vergé au micro de Lotana Moefana et Mélodie Sione.

Certains wallisiens et futuniens sont obligés de faire appel à l'IEOM (Institut d'Emission d'Outre-Mer) pour faire valoir le droit au compte. Les explications dans ce reportage de Lotana Moefana et Mélodie Sione.