Le sénateur Mikaele Kulimoetoke dit "non au vaccin" et souhaite une enquête administrative et judiciaire sur l'introduction de la covid à Wallis et Futuna

coronavirus
Mikaele Kulimoetoke

Lui, ne "se laissera pas vacciner" en l'absence de solides garanties. Citation du sénateur Mikaele Kulimoetoke. Le sénateur explique les motivations de sa demande d'enquête administrative et judiciaire adressée au premier ministre Jean Castex sur l'introduction du virus à Wallis et Futuna. 

Le sénateur Mikaele kulimoetoke a fait plusieurs annonces ce lundi 22 mars 2021. Tout d'abord, il dit non au vaccin tant qu'il n'y aura pas suffisamment de garanties. Il explique également sa demande d'enquête administrative et judiciaire adressée par écrit le 15 mars 2021 directement au premier ministre Jean Castex. Il souhaite que lumière soit faite sur l'introduction du virus à Wallis et Futuna et dénonce plusieurs manquements de la part des autorités locales. Les explications du sénateur Mikaele Kulimoetoke.

Le sénateur dénonce également un dispositif anti covid disproportionné. Et des incohérences sur les cas testé négatifs au sras cov2.