wallis & futuna
info locale

le marché de l'automobile de plus en plus concurrentiel à Wallis

automobile
voiture sur route
Coup de projecteur sur le marché de l'automobile à Wallis ©WF la 1ère.
Il y a tout juste 5 vendeurs de voiture connus sur la place à Wallis. Cela peut paraître peu, mais sur une île de 8 700 habitants cela est important. Le marché est très concurrentiel et de plus en plus organisé.
Toujours plus de voitures sur le fenua. La dernière immatriculation affiche le numéro 9935. Une voiture familiale neuve.  En 2018, 199 véhicules ont été immatriculés en un an, en 2012 on comptait 162 immatriculation. Depuis le début de l'année 2019 le service des douanes enregistre déjà 64 immatriculations.

A Wallis et Futuna, les garages agréés se comptent encore sur les doigts d’une main. Pour du neuf comme pour une voiture d’occasion, les acheteurs s'assurent maintenant qu’il y ait un garage qui puisse réparer l' automobile en cas de souci moteur.

Le reportage de Stéphanie Vili et Mélodie Uhilamoafa:
©Wallis et Futuna la 1ère

L'importation de voitures à Wallis et Futuna :

Il convient de distinguer deux catégories de voitures importées: celles importées par des particuliers et celles importées par des professionnels de la revente automobile.

Les voitures importées par les particuliers ne sont généralement pas destinées à la revente, au moins à court terme juste après leur importation. Il peut s'agir de voitures qui arrivent dans les déménagements à Wallis et Futuna (fonctionnaires mutés) ou de personnes physiques qui souhaitent importer eux-même un véhicule sans s'approvisionner sur le territoire auprès d'un professionnel ou d'un particulier. Ces véhicules sont majoritairement d'occasion.

Les voitures importées par des professionnels :

2 catégories de professionnels sont connues nous dit le service des douanes: ceux qui disposent d'un entrepôt sous douane et ceux qui n'en disposent pas.

-Les titulaires de l'entrepôt sous douane importent des véhicules neufs, les placent en suspension de droits et taxes "sous douane" et les mettent à la consommation avec paiement des droits et taxes lors de l'achat par le client sous condition préalable d'avoir payé la redevance d'immatriculation (dédouanement en deux temps).

-Les non titulaires de l'entrepôt importent des véhicules neufs ou d'occasion mais doivent les mettre à la consommation directement au moment de l'importation toujours sous condition préalable d'avoir payé la redevance d'immatriculation (dédouanement en un temps)
 
Publicité