wallis & futuna
info locale

Monseigneur Susitino Sionepoe est le nouvel évêque de Wallis et Futuna

religion
ordination épiscopale mgr Susitino Sionepoe
Monseigneur Susitino Sionepoe est devenu ce Dimanche 24 mars le 4 ème évêque de Wallis et Futuna. Son ordination épiscopale à la cathédrale du diocèse à Mata Utu a été très suivie.
Monseigneur Susitino SIONEPOE, l’enfant du Fenua ordonné prêtre en 1993 est devenu ce dimanche 24 mars le nouvel Evêque du diocèse. La cérémonie a été présidée par l’archevêque de Nouméa, monseigneur Calvet. C’est face à lui, Monseigneur Cottenceau l’évêque de Pape’ete et Monseigneur Baremes de Port-Vila qu’il a prêté serment.

Devant le Saint Sacrement, ses pairs et toute l’assemblée, le Père Susitino SIONEPOE s’engage à maintenir la Foi et à accomplir la tâche qui lui est confiée par le Pape François. La transmission de la tradition apostolique et le don de l’esprit saint se font au travers de l’imposition des mains, et de l’onction d’huile. Et enfin la remise des insignes de la fonction épiscopale. 
 
ordination épiscopale mgr Susitino Sionepoe
ordination épiscopale mgr Susitino Sionepoe
ordination épiscopale mgr Susitino Sionepoe
©LG
ordination épiscopale mgr Susitino Sionepoe
©LG
ordination épiscopale mgr Susitino Sionepoe
©LG
ordination épiscopale mgr Susitino Sionepoe
©LG
ordination épiscopale mgr Susitino Sionepoe
©LG
ordination épiscopale mgr Susitino Sionepoe
©LG

Monseigneur Sionepoe est le premier évêque wallisien ordonné à la cathédrale de Mata Utu.
Le sacre de feu Monseigneur Lolesio Fuahea s’était déroulé à Futuna en 1974.
 

Premières annonces en tant qu’évêque 


Ce dimanche première annonce officielle du nouvel évêque. À compter du 12 mai, le père Kapeliele KATOA prendra les fonctions de  vicaire général et d'administrateur de la cathédrale épiscopale de Mata Utu. Père Kapeliele quitte donc la paroisse de Alo à Futuna pour succéder à père Amasio Fatauli. 

L’ordination de monseigneur Sionepoe intervient dans un contexte inédit. Après de longs mois de tensions au sein du clergé, les espoirs de la population reposent sur le nouvel évêque. L’espoir surtout de revoir l’île de Wallis à nouveau réunie. Depuis le début de la crise coutumière en 2016, l’île est toujours divisée entre deux chefferies.