Mouvement des Focolari à Wallis : quand le confinement profite à l'environnement

religion
mouvement marapoli
©Lotana Moefana

Un programme pandémique a été mis en place par le mouvement religieux des mariapolis. Il consiste à travailler sur la question de l’écologie durant la période de confinement. L'objectif, montrer à quel point le soin de l’environnement et le soin de la personne sont étroitement liés. 

Travailer sur la question de l'écologie, c'est le thème du programme pandémique du mouvement religieux des focolari à Wallis. Pendant le confinement, un programme a été mis en place et soutenu par le vatican et le centre du focolare consistant à se pencher sur la question de l'écologie. Une occasion pour le mouvement à Wallis de revoir le sens de la famille. Depuis le mois de mars, les membres nettoient leurs jardins, plantent différents types de plantes et collectent les déchets. Ces deux derniers jours, ils ont procédé à l'inspection de tout ce qui a été fait. Au total, plus de 2 tonnes de déchets ont été récoltées. Les explications de Eva Pelletier, présidente du mouvement des focolari au micro de Marie-Jo Iloai. 

Eva Pelletier