publicité

Ordination épiscopale : Père Susitino Sionepoe s'exprime pour la première fois

L'ordination épiscopale du nouvel évêque de Wallis et Futuna est prévue dimanche 24 mars. Père Susitino Sionepoe succédera à Mgr Ghislain de Rasilly. Pour la première fois depuis l'annonce de sa nomination, le futur évêque raconte comment il se prépare et les objectifs qui l'attendent.

© FB : Manava'ofa He'egata
© FB : Manava'ofa He'egata
  • WF la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Depuis l'annonce de sa nomination par le Vatican, le futur évêque du diocèse de Wallis et Futuna s'est montré plus discret qu'a son habitude. Père Susitino Sionepoe est arrivé au début du mois de février à Wallis, depuis ses apparitions sont rares. Pourtant, il concentre toute l'attention du moment et ses proches vivant hors du territoire affluent depuis début mars. L'ordination épiscopale du nouvel évêque est prévue de se tenir dimanche 24 mars à la cathédrale de Mata Utu.

Préparation dans le calme

Pour se préparer à cette nouvelle responsabilité, père Susitino privilégie le calme et la méditation. Il a par exemple suivi une semaine de retraite spirituelle au Carmel de Holo peu de temps après son arrivée à Wallis:

Mgr Susitino Sionepoe : préparatifs

Il fait confiance à ses prêtres pour surmonter les clivages


Le futur évêque sait que la mission qui l'attend sera ardue. Le diocèse subit encore les conséquences de la crise du clergé. A ces tensions s'ajoutent celles de la division coutumière. 
Confiant, Père Susitino sait que ses prêtres pourront gérer au mieux la situation :

Mgr Susitino Sionepoe

Une fierté pour les proches du nouvel évêque


A Wallis et Futuna, l'ordination d'un évêque local est vécue comme une consécration pour la population et pour ses proches. Les familles se préparent à l'événement depuis l'annonce de la nomination de Père Susitino en décembre 2018. Le domicile familial du futur évêque a été amménagé de sorte à accueillir les visiteurs. Le foyer ne désemplit pas depuis quelques semaines car les proches commencent à affluer avec des "fagona", des offrandes coutumières.
La diaspora n'est pas épargnée, les proches de père Susitino vivant en métropole ont projeté d'assister à son ordination. Ils viennent de métropole, de Polynésie ou de Nouvelle-Calédonie. Eliane est une cousine de l'évêque, il était hors de question qu'elle soit absente :

Eliane, cousine de Mgr Sionepoe


Les semaines qui précèdent l'ordination du nouvel évêque promettent d'être riches en émotions pour le diocèse. C'est l'occasion pour chacun de réaffirmer sa foi mais aussi de montrer son soutien à père Sionepoe et sa famille. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play