publicité

Pas de pénurie de poches de sang à Wallis et Futuna

A Wallis et Futuna, il n'y a pas de don du sang. Les poches de sang sont envoyées de la Nouvelle Calédonie : 500 poches par an pour un coût de 40 millions xpf. Alors que l'appel au don du sang se fait en Nouvelle Calédonie, il n'y a pas encore de pénurie à Wallis et Futuna. 

  • Par Fatima Maniulua
  • Publié le
Le territoire de Wallis et Futuna n'est pas équipé pour réaliser le don du sang. Les poches de sang sont envoyées de la Nouvelle Calédonie. Hors depuis quelques semaines la banque de sang a lancé un appel de don du sang à la population car il y a un réel besoin en ce mois de mai. 
En ce qui concerne le territoire de Wallis et Futuna, il n'y a pas d'impact sur l'approvisionnement en poches de sang toutes les semaines. 

  • 500 poches de sang par an, soit 40 millions de francs pacifique
Une convention a été faite entre l'agence de santé de Wallis et Futuna et celle de la Nouvelle Calédonie sur l'approvisionnement en poches de sang du territoire de Wallis et Futuna. L'agence de santé reçoit 500 poches par an, soit un coût de 40 millions de francs pacifique. 24 poches sont commandées au début pour 2 semaines et toutes les semaines, la moitié est renouvelée pour avoir du sang frais. Il faut savoir qu'une poche contient 33 centilitres de sang et sa date de péremption est très courte. 

  • Quels sont les conditions de stockage?
Selon l'adjoint au directeur de l'agence de santé Patrick Lambruschini, en ce qui concerne la température de conservation, il faut absolument respecter les conditions de transport et de stockage sans quoi les poches ne peuvent pas être utilisées. Elles sont d'ailleurs équipées d'un signalement lumineux pour savoir si toutes les conditions ont été respectées. Pour les poches plasma (Le plasma, partie liquide du sang, contient des protéines d’un intérêt thérapeutique majeur pour de nombreux malades comme les Polytraumatisés, grands brûlés, hémophiles, enfants immunodéprimés etc ... ), il faut les conserver à -30 degrés. 

  • Pourquoi ne pas installer une structure de don du sang sur le territoire?
Selon l'agence de santé, l'installation d'une structure à Wallis et Futuna pour le don du sang serait plus onéreux que recevoir les poches de sang de la Nouvelle Calédonie. De plus, le territoire n'a pas besoin de structure si coûteux car les poches de sang ne sont utilisées que lors d'accidents graves de la route ou lors de chirurgie lourdes ou en cas d'hémorragie du patient, et la population n'ést pas si nombreuse. Il faut en plus former les agents pour ce travail très méticuleux et équiper l'agence de santé de matériel nécessaire pour le stockage de sang. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play