La place des langues locales, de l'histoire et des cultures du territoire dans l'enseignement

culture
salle de classe à wallis
©Wallis et Futuna 1ère
A Wallis et Futuna les langues locales sont enseignées une heure par jour du CP au CM2, un bilinguisme présent dans le programme scolaire de 2012-2017. Il arrive à échéance. Pour le futur programme, syndicats et parents d'élèves demandent aussi l'enseignement de l'histoire et des cultures locales

Bilan et perspectives  du prgramme scolaire:

Il y a quelques jours le Vice-Rectorat faisait le bilan du programme éducatif 2012-2017. Un constat, la baisse du taux de réussite l'année dernière, à cause notamment du décrochage ou de l'abstentéisme. Enseigner dans les langues évitent le décrochage pour les élèves dont le français n'est pas la langue maternelle.Le bilinguisme est présent depuis de nombreuses années, au quotidien dans les pectites sections. Syndicats et parents d'élève veulent plus aujourd'hui alors que le programme 2012 - 2017 arrive à échéance. Ils demandent pour le prochain programme  l'enseignement de l'histoire et de la culture du territoire aux élèves pour une meilleure intégration.  Leur bilan du programme achevé et leurs priorités pour le programme 2018 - 2022 dans ce reportage de Malia Fatima MANIULUA et Mikaele VALUGOFULU:
©wallisfutuna



Le programme scolaire 2018 - 2022 :

Cela nous amène donc à présent à parler du prochain programme éducatif, 2018-2022.  des modifications et des améliorations ont été apportées au nouveau projet pour relever l'enseignement aux élèves et garantir plus de réussite. Ces mesures entreront en vigueur dès la rentrée 2018. Une feuille de route basée sur 3 grandes lignes dont le renforcement de l'enseignement du bilinguisme et un meilleur suivi d'étape avec les élèves. Les détails dans ce reportage de Lotana SIAKINUU et Nicolas ESTURGIE:
©wallisfutuna

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live