publicité

Une plainte déposée après le caillassage de l'Administration supérieure de Wallis et Futuna

Un bâtiment de l'administration supérieure a été la cible de jets de pierres de la nuit du lundi 03 décembre 2018. Sur fond de conflits sociaux en vigueur depuis 12 semaines, le préfet Jean-Francis Treffel annonce qu'une plainte a été déposée. Une enquête est en cours.

  • WF la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le site de l'administration supérieure de Wallis et futuna à Mata Utu a été la cible de caillassage. Les faits se sont produits Lundi 03 décembre au soir, peu avant 19h.
Le bâtiment visé est celui où se trouve le bureau du préfet, Jean Francis Treffel. Aucun blessé n'est à déplorer mais les jets de pierres ont brisé quelques vitres. En 12 semaines, c'est un fait nouveau depuis le début des différents conflits sociaux des salariés de l'administration et des pompiers.

L'administration a immédiatement publié cette information par voie de communiqué sur son site. Pour citer ce document  :

L'administration condamne avec la plus grande fermeté ce nouvel accès de violence à l'encontre de ses bâtiments. Cette exaction inacceptable aurait pu occasionner des blessures graves aux agents présents sur le site à cette heure-là.


Une plainte a été déposée  auprès de la Gendarmerie et la Procureure de la République a été informée des faits. Pour l'heure, rien de précis encore. Une question, cet évènement est-il lié ou pas aux conflits sociaux en cours? L'enquête le dira. Le préfet Jean Francis TREFFEL lui, appelle à la responsabilité de chacun.

Voici le communiqué de l'Administration supérieure : 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play