publicité

Point sur la météo : Les fortes chaleurs n'annoncent pas de cyclone à Wallis et Futuna

Depuis la fin décembre 2017, les températures avoisinent les 30 degrés à Wallis. Nombreux s'inquiètent de ces fortes chaleurs, les agriculteurs accusent un manque à gagner. Pas de risque de cyclone, pour Lusia Lenisio, la directrice de Météo France à Wallis.

© WF 1ère
© WF 1ère
  • WF 1ERE
  • Publié le

Sale temps pour les tomates

A Wallis, si l'on ne parle pas de sécheresse, la chaleur y est en tous cas insupportable selon la population. Les maraîchers déplorent une mauvaise saison des tomates en raison des fortes chaleurs.
Otilone Tokotu'u dirige une exploitation agricole de 6000 mètres carrés. Les tomates font partie de ses meilleures ventes, sauf ces dernières semaines. Selon le maraîcher, la chaleur est la cause de ce déséquilibre.
"Le rendement est à 20% pour les tomates et c'est rien du tout. Par exemple le pied de tomates qui peut donner 5 à 6 kilos , il va donner 1 kilo et donc c'est pas rentable" dit-il.
© WF 1ERE
© WF 1ERE

Des températures de saison selon Météo France

En dehors des agriculteurs, la population pourtant habituée au climat wallisien, se plaint des fortes chaleurs.
A Wallis et à Futuna la saison chaude commence au mois d'octobre et se termine en Avril. Le climat y est chaud et humide, les températures avoisinent les 30 degrés.
Les températures entre 29 et 32 degrés ces dernières semaines ne sont pas exceptionnelles. Lusia Lenisio, la directrice de Météo France à Wallis comprend toutefois la réaction des wallisiens. "On a atteint les 32 degrés la semaine dernière mais nous sommes loin du record absolu de 35,8 degrés .Ce qui est important de signaler c'est que ces derniers temps c'est très bien ventilé donc cette notion de chaleur est très accentuée"​ explique t-elle.

Les températures de ce mois de janvier 2018 sont encore loin du record absolu de chaleur enregistré en janvier 2016.

Pas de risque de cyclone

Souvent, des températures très chaudes peuvent annoncer un cyclone. Lusia Lenisio est claire sur ce point : il n'y a pas lieu de s'inquiéter sur le Territoire.
 "Je pense que ce qui inquiète la population c'est d'associer ces fortes chaleurs a un risque cyclonique. Pour l'instant il n'y a pas de phénomène qui intéresse ou qui soit en formation susceptible d'intéresser notre territoire. Pas d'inquiétude pour l'instant, ce sont des températures de saison".

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play