Premiers travaux pour les élus de l'Assemblée Territoriale des jeunes de Wallis et Futuna

famille
Assemblée des Jeunes
©FB : assemblée de Wallis et Futuna
Elle avait été élue en juin dernier mais c'est la toute première fois qu'elle siège, ce Lundi 15 octobre 2018. L'assemblée territoriale des jeunes a travaillé en commissions internes sous forme d'ateliers sur 5 thèmes : santé, violence, environnement, loisirs et avenir.
Après leurs premiers pas dans l’hémicycle territorial en juin, les premiers travaux en tant qu’élus pour les vingt membres de l’Assemblée Territoriale des Jeunes. Ce lundi 15 octobre, ambiance réfléchie à Havelu. Dans chaque commission, quatre jeunes échangent avec deux élus adultes. La commission contre la violence a identifié sa première mission : lutter contre la consommation d’alcool.
Pio Pakaina est le président de cette commission, en tant que jeune, il est le mieux placé pour évoquer ce problème :

 « Nous avons remarqué et même vu au lycée plusieurs jeunes soûls dès midi et notre idée en commission est de faire le lien avec l’encadrement, pourquoi ne pas proposer de réorganiser le travail des surveillants, ils sont 5, c’est-à-dire qu’un seul travaille au bureau et que les 4 autres fassent le tour de l’établissement, je suis sûr qu’ils verront d’eux-mêmes la réalité ainsi ils pourraient aider ces jeunes en essayant de les convaincre à aller en cours ».

Des sujets difficiles certes mais pas vraiment pour des jeunes confiants. Ils saisissent l’opportunité pour se faire entendre.
La vice-présidente de la commission, Mathilda Siakinu’u  s’inquiète pour l’avenir :

 « Je pense surtout à mon petit frère, mes cousins / cousines je ne voudrais pas qu’ils vivent les mêmes problèmes que nous au lycée, voilà pourquoi j’ai accepté d’être élue ».

Six heures de travaux, d’échanges. Le temps pour les jeunes d’exprimer leur ressenti et de proposer des solutions. L’élu adulte en est même très impressionné. La présidente de la commission de la jeunesse, Lavinia Tagane déclare : 

« C’est toujours surprenant de la part des enfants d’avoir des avis, qu’ils fassent remonter tous les problèmes qu’ils rencontrent. Quelles sont les actions à mettre en place pour pallier ce qu’ils considèrent comme des violences »


Dernier jour de session ce mardi 16 octobre avec au programme, le bilan pour chaque commission le matin et l’après-midi est réservé à la présentation des vœux. Suite à cela, les élus adultes travailleront ces vœux en commissions internes pour des propositions à relayer aux services concernés et aux autorités.

Le reportage complet d'Ana VAKALEPU et Nicolas ESTURGIE :
 
©wallisfutuna

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live