publicité

Quand la jeunesse rassemble les deux chefferies de Wallis à Sofala

Ouverture officielle ce Jeudi 05 Avril 2018 du rassemblement diocésain des jeunes de Wallis et Futuna. 
Une  première journée réussie et ponctuée de belles surprises comme la présence des deux chefferies de Wallis. 

© FB : Jeunesse de Wallis et Futuna
© FB : Jeunesse de Wallis et Futuna
  • WF la 1ère
  • Publié le

Vers un apaisement des tensions coutumières ?


Deux chefs coutumiers côte à côte, l'image de la cérémonie d'ouverture du rassemblement diocésain des jeunes est à retenir. La dernière fois que deux KalaeKivalu (Premier ministre) étaient réunis date d'il y a 10 ans.

Kalae Kivalu Mikaele Halagahu, premier ministre de la chefferie officielle de Sagato Soane salue chaleureusement son homologue de la chefferie du roi Lavelua Ma'utamakia Vaimu'a.

" Je salue votre présence, Kalaekivalu Setefano Hanisi.."

L'instant est symbolique. Dans la coutume wallisienne, le fait de prononcer le titre coutumier d'une personne équivaut à le reconnaître.

© FB : Jeunesse de Wallis et Futuna
© FB : Jeunesse de Wallis et Futuna


Devant la foule réunie à Sofala - près de 300 jeunes et leurs parents - l'émotion est palpable.  

"Je n’ai pas les mots pour exprimer ce que je ressens. L’image qu’on a vu est absolument belle. Je suis sûre qu’ils souhaitent tous que cela ne soit pas de l’affichage." confie Valelia Sione, membre du Comité Territorial des femmes.

Les tentatives de réunir les chefs coutumiers n'avaient pas abouti jusqu'à présent. Alors, cette image rare porte à croire à un espoir de réconciliation, tout à l'honneur de la jeunesse. Les clivages n'ont pas empêché l'otrganisation de ces journées diocésaines. Et si la jeunesse était la voie vers le rassemblement? Matilite Tali en est convaincue :

" Il faut saluer et accompagner les initiateurs qui ont su rassembler au delà des clivages politiques parce qu’on est en période électorale mais aussi des clivages coutumiers. Il faut qu’on soit là pour les accompagner parce qu’on doit assurer la relève de demain. L’avenir leur appartient"

© FB : Jeunesse de Wallis et Futuna
© FB : Jeunesse de Wallis et Futuna

Les jeunes de Futuna n'ont pas pu assister au début du rassemblement à cause des vols inter-îles annulés. Pour ceux des trois districts de Wallis, la joie de leur rassemblement à été décuplée par le message de paix des chefs coutumiers. Kelly Masei, une jeune femme du district de Mu'a souhaite que le reste de la population s'inspire de cette journée :

"Je suis extrêmement contente que cette journée rassemble la jeunesse de Wallis et Futuna, cela nous montre qu’on peut dépasser les clivages coutumiers et aller au delà de ce que font nos parents. J’aime à croire que cela va beaucoup servir, vraiment."

 

La jeunesse à l'honneur 


Au début de cette première journée diocésaine, un office religieux. Parés de leurs plus beaux habits, les jeunes savourent la réussite de leur projet. Un événement qu'ils préparent depuis plusieurs semaines. Ils ont réussi leur pari :

"C’était magnifique car on était tous ensemble! Les jeunes de Mua, Hihifo, ensemble ! Et des occasions comme celles ci sont très rares. C’est pour ça que je trouve ça beau" - dit Ikena Kanimoa, un jeune de Hahake


© FB : Jeunesse de Wallis et Futuna
© FB : Jeunesse de Wallis et Futuna

Une jeunesse souvent victime des tensions coutumières peut-être. Elle est surtout en quête de repères, comme partout ailleurs. Pour Malia Akilano du district de Hihifo, ce rassemblement diocésain est une véritable fenêtre ouverte sur l'avenir :

"Ce rassemblement va m’aider à trouver ma voie c’est pour moi le début d’une réflexion sur mon avenir et vraiment une première direction sur ce qui m’attend." 

© FB : Jeunesse de Wallis et Futuna
© FB : Jeunesse de Wallis et Futuna

Et l'avenir se prépare et s'entretient. A la cantine, tout est prêt pour prendre des forces jusqu'à la fin du rassemblement, ce dimanche 08 avril. 
Nos jeunes ont 4 jours pour trouver leur voie et peut-être leur vocation. 

 

Sur le même thème

  • Jeunesse

    Wallis et Futuna : l' Assemblée Territoriale des Jeunes a élu son premier bureau

    Les jeunes élus de l’ATJ, Assemblée Territoriale des Jeunes, ont siégé ce samedi 2 juin 2018 dans l’hémicycle territorial. Leurs ainés leur ont laissé leur place le temps d’élire le tout premier bureau. Les autorités de l’état étaient aussi présentes ainsi que les parents.

  • Jeunesse

    La jeunesse de Wallis et Futuna a élu le bureau de sa fédération

    La fédération de la jeunesse de Wallis et Futuna est désormais une réalité. Sa création a eu lieu ce Jeudi 31 mai 2018 avec l'élection des 6 membres du bureau. Malia Luoto Kaikilekofe devient la première présidente de cette nouvelle entité censée représenter les jeunes auprès des pouvoirs publics.

  • Jeunesse

    Battle de sono à Wallis

    Wallis et sa jeunesse n'échappent pas au battle de sono. Six groupes de jeunes se retrouvent régulièrement le dimanche sur un terrain qui leur est réservé dans le nord de Wallis. Gros son, matériel performant, le tout est de se faire entendre.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play