Saint Pierre Chanel : une commémoration exceptionnelle pour les 175 ans du martyre

religion futuna
Cardinal Soane Patita Paini Mafi
Le Cardinal Soane Patita Paini Mafi pendant la messe à Poi
Vingt-huit avril 2016-Vingt-huit avril 1841 : Saint Pierre Chanel est devenu martyr pour sa foi il y a 175 ans. Les commémorations ont été à la hauteur de la ferveur religieuse des centaines de pélerins venus à Futuna de tout le Pacifique... et d'ailleurs.
La journée de commémoration a commencé ce matin à 8h00à Poi. Une messe célébrée par le cardinal Soane Patita Paini Mafi dans la basilique du sanctuaire. Une basilique superbement décorée de guirlandes de fleurs aux murs tendus de tissus colorés.
Les cloches ont sonné à la volée pour accompagner la longue procession des dignitaires de l'Eglise , des personnalités de la société civile et les très nombreux pélerins. Les Rois d'Alo et de Sigave ont participé ensemble à ces cérémonies du souvenir et de la foi.

Une messe exceptionnelle

Un office prononcé dans plusieurs langues : en futunien, en tongien, en wallisien, en français et en anglais. Kolia et Poi, les deux villages en fête ce 28 avril, ont chanté les choeurs. Les pélerins sont unanimes : "Une grande émotion" pour Vanina venue de Nouvelle-Calédonie. Pour Moa, une habitante de Kolia : "C'est un immense cadeau que le cardinal et toutes les instances religieuses d4europe et d'Océanie soient avec nous. Nous sommes très heureux!"

La messe a duré 2h00 dans une basilique bondée. Grandiose. Colorée. Une émotion et une ferveur portées par les chants et la liturgie. Des moments inoubliables pour tous les participants.

Trois kava pour le cardinal et les deux Rois

Le kava -après la messe- a réuni les deux souverains de Futuna et tous les fidèles. Cela n'était pas arrivé depuis 2009. En fait, ce n'est pas un kava mais trois kava qui se sont déroulés. Les deux premiers kava d'accueil dans le grand fale en l'honneur du Roi d'Alo et l'autre en l'honneur du Cardinal. Le troisième kava -à l'extérieur-  appelé "grand kava du katoana"en l'honneur du Roi de Sigave.
Cette union des deux royaumes dans la foi de la commémoration du martyre de Saint Pierre Chanel a marqué plusieurs participants : "Je reçois aujourd'hui une joie immense" commente devant la caméra de notre équipe de Wallis et Futuna 1ère, le ministre coutumier Tu'isaavaka-Malino Masei "Saint Pierre Chanel, même mort, a réuni nos deux Rois ici à Futuna, ici à Poi, ici chez lui. Ca fait longtemps qu'on n'a plus vu cette image, c'est très important pour nous d'avoir de nouveau cette unité."

Une seule danse pour accompagner cette commémoration, celle du kailao du village de Koliga. Une danse où des guerriers vêtus d'habits traditionnels d'apparat manient ensemble au rythme des tambours leurs lances en bois.