publicité

Santé: diabète et humidité propices au développement des maladies de la peau.

Taux d'humidité important, diabète des facteurs qui favorisent le développement des maladies de la peau. Il convient d'avoir une hygiène de vie saine pour éviter les complications.

© WF la 1ère.
© WF la 1ère.
  • WF la 1ère.
  • Publié le , mis à jour le
Serge Ermolieffe, dermatologue est en mission sur le Territoire. Ce spécialiste des problèmes de peau, d'infection des ongles ou des cheveux assure en ce moment des consultations à l'Agence de Santé. Il reçoit des dizaines de patients. Fait normal puisque le Territoire ne dispose pas de dermatologue à résidence. Le spécialiste met en avant un certain nombre de précautions à prendre concernant les maladies de la peau.

A Wallis où le climat est très humide, la peau est sensible aux mycoses. Il attire aussi l'attention sur la consommation de sucre. Les champignons adorent les peaux sucrées. Sur le territoire où le diabète est important, les diabétiques doivent être vigilants.

Le reportage de Sofia Hoatau et Lagimaina Hoatau:
Wallis, attention aux maladies de la peau

 

Sur le même thème

  • santé

    La télémédecine à Wallis sera opérationnelle à Wallis d'ici 2019

    Le désenclavement numérique va permettre l'avènement de la télémédecine. Une méthode prometteuse qui pourrait faire baisser le coût de la santé sur le Territoire et surtout améliorer les soins. Seulement voilà un certains nombre de conditions doivent être remplies pour sa mise en oeuvre. 

  • santé

    La télémédecine, une opportunité pour Wallis et Futuna

    La télémédecine sera bientôt une réalité à Wallis et Futuna, c'est en tous cas ce qu'annonce l'Agence de Santé. Une pratique rendue possible grâce à l'arrivée du haut-débit. Sur le territoire, ce projet est encore à l'étude mais il promet l'accès aux soins à distance. 

  • santé

    112 cas de dengue à Wallis et Futuna

    Reprise de l’opération nettoyage dans le village de Mata’utu. Les agents des services du territoire se sont mobilisés pour ramasser les ordures afin de détruire les gîtes larvaires. Pour rappel, 112 cas de dengue sont enregistrés dont plus d’une dizaine issues du village de Mata’utu.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play