wallis & futuna
info locale

Taro invasif : les agriculteurs de Wallis s'inquiètent

agriculture
taro invasif
Des cultivateurs tirent la sonnette d'alarme à Wallis. Une nouvelle variété de taro non comestible envahit les tarodière. Cette espèce à priori introduite fait l'objet de recherches au service territorial de l'agriculture 
Dans le nord de Wallis, elle est devenue la bête noire des cultivateurs. Cette variété de taro envahit les tarodières et bouche les cours d'eau. De loin difficile de la reconnaître au milieu des champs car ses feuilles sont semblables aux variétés comestibles. De près, on s'aperçoit que ses tiges sont plus longilignes, dans l'assiette, ce taro est tout simplement immangeable.
Inquiets, les agriculteurs ne trouvent plus de solutions car le taro invasif est très tenace. Il prend racine facilement.

Aujourd'hui, difficile encore d'identifier cette variété car il semble que le taro envahissant ait été importé. Le service de l'agriculture n'a jamais été confronté à un tel cas, il s'est penché sur le problème… les précisions de Mélodie SIONE et JF PUAKAVASE dans ce reportage :
©wallisfutuna
Publicité