Témoignage d'Ata Jessop, résident bloqué à Fidji depuis deux mois et demi

coronavirus
Témoignage Ata Jessop, bloqué à Fidji
Ata Jessop ©Ata Jessop
Ata Jessop, commerçant de Futuna, est bloqué à Suva, dans l'archipel des Fidji depuis le 16 mars dernier à cause de l'arrêt de la desserte aérienne. Deux mois et demi, que lui, et 5 autres compatriotes de Wallis et Futuna, attendent d'être enfin rapatriés. 
Ata Jessop est commerçant à Futuna, c'est donc pour des raisons professionnelles que le 16 mars dernier il s'est rendu à Suva, dans les îles Fidji. Son retour était prévu le 23 mars dernier hors par décision préfectoral, les liaisons aériennes ont été interrompues dès le 21 mars dernier, en prévention de la pandémie de Covid-19.
Si les premières semaines se sont passées sans problèmes, la santé d'Ata s'est un peu dégradée au fil des jours, ce dernier confie avoir été traité pour un ulcère avant de quitter le territoire.
Le 27 mai dernier, Ata Jessop a été hospitalisé en urgence dans un hopital privé de SUVA pour des examens approfondis à ses propres frais.
Ata Jessop témoigne au mircro de WF.la1ère:

Témoignage Ata Jessop, bloqué à Fidji

A ce jour, le rapatriement des 6 résidents bloqués à Fidji n'est toujours pas déterminé. La CIP est en charge du recensement des toutes les personnes se trouvant bloquées hors du territoire, une adresse mail a été mise à disposition : cip@wallis-et-futuna.pref.gouv.fr
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live