Le village de Gahi à Wallis célèbre la Saint-Vincent de Paul, leur Saint-Patron

religion
Chapelle Saint Vincent de Paul à Gahi
Chapelle Saint Vincent de Paul à Gahi ©Olivier Murat
La fête de Saint Vincent de Paul est un moment important pour le petit village de Gahi à Wallis. C'est le patron du village. Il est rare que la petite chapelle du Saint patron accueille un office religieux, d’où l’implication des villageois chaque année.
Le long de sa baie, Gardi garde l’empreinte de la présence américaine. Ce sont les GI’s qui ont construit cette route. Gahi ce sont aussi ses courses de va’a mais pas que. Depuis 2015, le petit village du sud de Wallis peut s’enorgueillir de sa chapelle dédiée à Saint Vincent de Paul.
Pour la fête patronale, les femmes du village ont sorti leurs plus belles nattes. Sapolina Muni est l’une des sages de Gahi, elle explique l’importance de ce jour :

« C’est un jour très important pour nous. Il n’a lieu qu’une fois et c’est pourquoi nous avons fait de notre mieux pour que tout soit réussi. Les seules fois où il y a une messe ici c’est aujourd’hui et au mois de mai, lorsqu’on accueille la statue de la vierge »

Au quotidien, Saint Vincent de Paul est celui que l’on prie lorsque les temps sont durs. Avant d’être canonisé en 1737, le Saint patron de Gahi était un prêtre qui a beaucoup œuvré pour soulager la misère matérielle et morale. Aujourd’hui, Sapolina lui doit beaucoup :

« Notre saint patron, c’est un peu comme notre refuge. Les jeunes couples sans enfants font appel à lui. Quand je me suis mariée, j’ai connu ce problème. Au bout d’un an, mon mari et moi avons prié Saint Vincent de Paul de nous aider à devenir parents. Il a exaucé nos prières. J’ai appelé mon premier enfant Vincent de Paul »

A chacun ses croyances. En tous cas, le culte de saint Vincent de Paul n’est pas prêt de s’arrêter à Gahi. Pour perpétuer les traditions, un kava et un repas ont été donnés après la messe de 16 heures.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live