publicité

A Wallis, le 1er ministre samoan met en avant la coopération régionale dans le Pacifique

Les petites îles du Pacifique doivent œuvrer ensemble pour le désenclavement numérique. Sailele Malielegaoi a profité d’une escale technique à Wallis pour visiter la station d’atterrage Tuisamoa. Selon lui la coopération régionale est indispensable contre l'isolement.

© Samoa Observer
© Samoa Observer
  • WFla1ère
  • Publié le , mis à jour le
Une visite-éclair et non officielle à Wallis pour le premier ministre Samoan Sailele Malielegaoi. Il attendait  de continuer son voyage vers Tuvalu pour le sommet du groupe des leaders polynésiens.
Ce mercredi 27 juin 2018, le chef du gouvernement des Samoa Occidentales en a profité pour visiter la station d’atterrage du câble numérique sous-marin Tu’isamoa .
Un passage obligé pour celui qui avait ratifié l’accord de partenariat avec Wallis et Futuna sur ce projet en 2015.

Depuis  janvier, Wallis et Futuna sont connectés via les Samoa au reste du monde à la vitesse lumière grâce à ce câble. Le premier ministre tenait à le rappeler. Il espère que cela soit un point de départ à des échanges plus fréquents entre nos îles. Sailele Malielegaoi déclare :

« Ce projet réalisé pour vos télécommunications, pour lequel nos pays ont œuvré ensemble sera dans les discussions entre membres du groupe des Leaders polynésiens à Tuvalu. Nous allons discuter d’une façon de développer ces télécommunications de manière bénéfique pour nous tous. Il faut désenclaver nos îles et nous rapprocher les uns des autres. En d’autres termes : mettre fin à notre isolement. C’est  ce mode de développement que nous allons défendre et nous ferons tout pour nous assurer que le partenariat entre nos îles soit un succès. »


 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play