Wallis et Futuna : l'importance d'une première fête religieuse d'un nouveau coutumier

religion
fête coutumière
©Mélodie Sione
Quelle est l'importance de la première fête religieuse d'un chef coutumier? Comment cela se traduit concrètement? Quels sont les enjeux pour le village ou le district? L'Assomption était la première fête du Tu'i Mata-utu Soane Paagalua, chef du village de Mata-Utu.

Dans la coutume wallisienne et futunienne, la première fête religieuse d'un coutumier nouvellement installé est très important. Cela se voit lors de la cérémonie coutumière du kataoaga, comme par exemple la présence d'un arbre à tissu comme lors de la fête de l'assomption ce 15 août à Wallis. C'est l'un des signes que cette fête proprement dite revêt un caractère particulier. Pour l'Assomption justement, l'arbre à tissu a été planté pour marquer la première fête d'un chef de village. Il s'agit du chef du village de Mata'Utu, Tu'i Mata-Utu Soane Paagalua. Ce dimanche, le village a fait les choses en grand pour célébrer la vierge mais aussi pour mettre en valeur son nouveau leader. Le reportage réalisé avec Leone Vaitanoa, MJo Iloai, Lafaela Liufau et Jean-François Puakavase.

Pour en savoir plus, Ismael Leleivai était l'invité du journal télévisé, il est à la tête du service territoriale des archives. Son entretien avec Mélodie Sione.