publicité

Wallis / Nouméa : Aircalin annonce un nouveau programme de vol pour mars 2019

Fin mars 2019, Aircalin modifiera le programme de vols entre Nouméa, Nandi et Wallis afin de mieux répondre à la fois à une demande de la clientèle qui évolue, et aux problématiques de performance de la route. Nandi sera moins desservie, la ligne est peu rentable selon la compagnie.

Airbus Aircalin sur la piste de Hihifo © WF la 1ère
© WF la 1ère Airbus Aircalin sur la piste de Hihifo
  • WF la 1ère
  • Publié le
Fin mars 2019, Aircalin modifiera le programme de vols entre Nouméa, Nandi et Wallis afin de mieux répondre à la fois à une demande de la clientèle qui évolue, et aux
problématiques de performance de la route selon un communiqué de la compagnie.

Une modification de la programmation pour cause de coûts annonce Aircalin dans son communiqué :
 

La situation actuelle du programme, liée à la réalité des coûts et leur hausse (carburant, frais de touchées, contraintes équipages, limites d’emport), engendre des charges d’exploitation qui ne sont plus couvertes par les recettes. L’équilibre financier est difficile depuis plusieurs années sur cette route non subventionnée. Il a atteint en 2017 un niveau que la compagnie ne peut plus supporter.


Priorités aux vols directs vers Nouméa :

Aircalin avance des chiffres pour justifier son choix commercial . Au départ de Wallis-et-Futuna, 87 % de la clientèle voyage vers Nouméa. Pour cette dernière (comme celle de Nouvelle-Calédonie), le passage via Nandi rallonge le temps de transport, renchérit son coût (taxe de transit de 940 F par passager) et est souvent vécu comme une contrainte (débarquement obligatoire, formalités de sécurité à l’aéroport). Ce passage à Nandi sera donc supprimé sur le vol de fin de semaine en programme de base.

Avec 2 vols Wallis / Nouméa directs sur 3, la compagnie dit répondre mieux aux attentes des voyageurs et annonce une desserte de Nandi plus adaptée à la réalité des flux. La faiblesse des flux sur la route Wallis-Nandi (3 098 passagers en 2017 – soit une moyenne de 20 passagers par vol), ne permet plus à la compagnie de conserver son programme dans des conditions de surcoûts raisonnables. Elle adaptera donc cette desserte à la réalité de la demande.

Le marché Wallis-et-Futuna représente les 2/3 du trafic sur cette route, dont 75 % au moment des vacances scolaires. Outre la destination, c’est l’attractivité des correspondances qui est recherchée. La compagnie assurera donc un programme tenant compte de cette particularité :
> Le vol du lundi continuera à faire escale à Nandi dans les 2 sens
> La compagnie proposera des liaisons avec Nandi le samedi aux périodes de vacances
scolaires du territoire.

Des correspondances à Nouméa avec la Métropole :

Conformément à sa mission de faciliter les liaisons entre le Territoire de Wallis-et-Futuna et la Métropole, la compagnie assurera des correspondances à Nouméa le jour même:

> De Wallis vers Paris le mercredi et lundi
> De Paris vers Wallis dans la nuit du vendredi au samedi

En correspondance au Japon avec l’ensemble de ses partenaires (Air France, KLM, Finnair, Iberia, Scandinavian Airlines, Aeroflot, Alitalia, Asiana et British Airways).

Des nouveautés dans la région:

De nouvelles correspondances régionales dont Papeete permettront aux familles du fenua de rejoindre Tahiti plus facilement et ainsi rendre visite à leur famille. Cela devrait aussi faciliter les échanges touristiques entre Wallis et Tahiti et vive versa. En tout cas l'expérience nous le dira.
Le vol du samedi matin au départ de Wallis assurera une correspondance immédiate vers Papeete (vol direct opéré par Aircalin), Auckland, Sydney et Brisbane.

Le vol assuré dans la nuit du vendredi au samedi permettra quant à lui des correspondances vers Wallis le soir même depuis Sydney, Auckland, Brisbane, Port-Vila et Tokyo/Paris.
 

Moins d'escale à Fijdi, les usagers mécontents:

Pour certains le décision de supprimer une partie des escales à Fidji est surtout commerciale. En effet depuis quelques mois FijiAirlines assuent Nandi Tokyo en direct. Un vol moins cher que la compagnie calédonienne et donc plus intéressant pour les passagers wallisiens. L'étape fidjienne représente un hub performant au détriment de Nouméa. Cela aurait fait réagir la Compagnie de Nouvelle Calédonie.

Les réactions des usagers:
NOUVELLE PROGRAMMATION AIRCALIN REACTIONS D'USAGERS


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play