Législatives 2017 : les grandes lignes du programme de Sylvain Brial

élections wallis
Sylvain Brial législatives 2017
©Thierry Pambrun
Sylvain Brial est le candidat de l'opposition. Récemment élu territorial de Futuna, il est non inscrit. Entrepreneur, son programme met en avant le développement économique du territoire.

Le développement économique du territoire


"Si on veut un développement économique, il faut vraiment savoir si l'Etat a la volonté de nous développer, il faut une volonté politique"affirme Sylvain Brial

  • Favoriser la production locale pour créer plus d'emplois
Il faut favoriser la production locale à travers la production des produits importés actuellement comme l'eau, les aliments pour cochons ou le papier. 
Beaucoup de produits peuvent être fabriqués localement. 
Des emplois pourraient être créés pour les jeunes et ainsi faire revenir ceux qui ont quitté le territoire à la recherche d'emploi. 

  • Mise en place de la banque AFD
La banque de développement AFD appartient en partie à l'Etat. "S'il y a une volonté politique, il suffit que l'état  donne l'ordre à l'AFD d'assurer la vocation qu'est la sienne. Tous les projets économiques pourront se concrétiser"
Sylvain Brial affirme qu'il voudrait augmenter les budgets du Territoire et des circonscriptions. Le Territoire et Les circonscriptions pourraient être actionnaires dans des sociétés, à la fin de l'année sociale, illes toucheraient des dividentes. Une manne financière pour le budget du territoire et les circonscription.  

  • Le foncier
"Il faut savoir que c'est la chefferie qui est maître du foncier sans aucun doute."
Il propose une solution existantes dans les pays voisins, notamment les îles Fidji et la Nouvelle Calédonie. Il y a des participations croisées entre les propriétaires et les investisseurs. Cette mesure permet à l'investisseur d'être actionnaire minoritaire et vice versa le propriétaire peut être actionnaire dans la société de l'investisseur. 

  • Développer l'aérien et le maritime
"Si on veut développer un pays, il faut développer l'aérien et le maritime"
Une compagnie maritime peut assurer la liaison inter-îles Wallis et Futuna. 
A travers la production locale, l'Assemblée Territoriale pourrait décider que les unités de production se répartissent entre les 2 îles.Cela pourrait créer du fret au travers d'échanges de productions entre Wallis et Futuna. On pourra ainsi rentabiliser une desserte maritime. 

Le social


La Loi de l'Egalité réelle va servir pour négocier des contrats de convergence entre l'état et le territoire. On pourra ramener entre 5 et 10 ans les avantages qui existent dans l'Hexagone afin que les wallisiens et les futuniens puissent en bénéficier. 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live