wallis & futuna
info locale

Sécurité : activation d'une ligne "TELEPHONE GRAND DANGER" 9860 au centre d'incendie et de secours de Wallis

sécurité wallis
numéro vert
©http://www.plumeseconomiques.com/
Une ligne "TELEPHONE GRAND DANGER" 98 60 vient d'être activée 24h/24 et 7/7 au centre d'incendie et de secours de Wallis  Elle est consacrée à l'accueil des citoyens en détresse physique ou psychologique et à la prise en charge des victimes de violences familiales ou conjugales.
Un numéro vert d'appel gratuit 98 60 dit "téléphone grand danger" vient d'être mis en place 24h/24 et 7j/7 au centre d'incendie et de secours de Wallis. 
Il est consacré à l'accueil des citoyens en détresse physique ou psychologique et à la prise en charge des victimes de violences familiales ou conjugales par des personnes du centre de secours et d'incendie de Wallis. 

Cette opération a été retenue par le Comité territorial de sécurité et de prévention de la délinquance des îles Wallis et Futuna, réuni en mai 2016. Elle s"inscrit et est financée dans le cadre du premier plan d'action du Fonds iterministériel de prévention de la délinquance à Wallis et Futuna, qui lui a attribué une subvention de 3 000 euros soit 357 995 francs pacifique.

Les appels effectués vers ce numéro vert gratuit seront orientés efficacement vers le service le plus à même de répondre à son urgence : 
-service de secours ou hôpital en cas de blessure
-gendarmerie en cas d'agression, de menaces ou de violences caractérisées
-services sociaux (SITAS, assistante sociale, réseau associatif éventuel) pour une prise en charge circonstanciée de la victime sur le long terme. 

Une formation spécifique consacrée à la prise en charge des victimes a ainsi été mise en oeuvre en décembre 2016 par la chargée de mission "Enfance-Famille" au SITAS. Cette formation a été démultipliée en début d'année 2017 et étendue à l'ensemble des sapeurs-pompiers professionnels du centre de secours de Wallis. 

Ce nouveau dispositif s'inscrit en prolongement de l'action d'une ancienne association locale de prise en charge des victimes. Le numéro d'appel "36 80" vient donc opporunément assurer une continuité dans la protection des victimes concernées par ce dispositif, en l'étendant à l'ensemble des jours de l'année, fêtes, jours fériés et nuits compris. 

Ce nouveau numéro vert grauit ne se substitue pas au « 18 » (numéro d’appel des sapeurs-pompiers), mais vient le compléter utilement.
 
Publicité