wallis & futuna
info locale

Les volleyeuses wallisiennes: championnes de la Coupe Yeiwene 2017 !!!

sportif ultramarin wallis
Volley Wallisienne championne
©Michelle Uluika.
Invaincues depuis 2015, les wallisiennes ont une nouvelle fois brillé à Maré (Iles Loyauté Nouvelle-Calédonie). Les joueuses wallisiennes font encore la démonstration de leur suprématie dans la discipline.
Les filles du Coach Pelenato Tauota n'ont pas fait qu'admirer le paysage à Maré. sur le terrain, elles se sont battues et ont tout donné pour rester les leaders dans leur discipline. Depuis 2015, Niu Team Volleyball reste invaincue.
 
La finale féminine catégorie 16-18 a eu lieu hier jeudi. Wallis s'est imposé très  largement face à Lalumi la meilleure équipe de Lifou 3 sets à 0.
 25-20 // 25-18 // 25-15.
 
Niu Team championne 2017
©Michelle Uluika

Contrat rempli...Défi relevé pour l'entraineur Pelenato Tauota qui a misé sur une nouvelle et très jeune équipe pour cette 3e participation à la Coupe Yeiwene.La moyenne d'âge est de 15 ans...( la plus jeune a 13 ans). 
 
L'autre bonne nouvelle pour le territoire c'est que certaines joueuses auraient été remarquées et préssenties pour les (DTF) détections nationales féminines. 
 
La délégation wallisienne a quitté Maré jeudi en fin d'après-midi.
les 10 joueuses vont passer le weekend sur la grande terre dans leurs familles avant de revenir au fenua lundi prochain.


PELENATO TAUOTA L'ENTRAINEUR DE NIU TEAM CHAMPIONNE DE LA 26E EDITION DE LA COUPE YEIWENE SE CONFIE:
 
 Vous ramenez la Coupe Yeiwené à Wallis pour la 3e année consécutive. Vous avez atteint votre objectif. Que ressentez-vous?
 
`` C'est tout d'abord un sentiment de fierté! Fierté en tant qu'entraîneur déjà d'une d'avoir pu répondre présent à cet evenementiel pour la 3e fois. 
Fier de mes filles...un groupe composé de plusieurs générations, parce que j'avais les 13-15 ans et les plus grandes les 16-18 ans. Elles ont assuré, elles ont su défendre le titre à merveille. En plus cette année, nous avons accueilli dans le groupe une joueuse du club de Tano'a Malia Lita Tafilagi. Belle équipe, beau parcours mission accomplie. 
 
 3e titre pour Niu Team, mais le tout premier pour ce nouveau groupe. Est-ce qu'à un moment ou à un autre, vous avez douté de l'issu de la compétition? 
 
On va dire oui et non. 
J'avais quand même un noyau de 3 anciennes joueuses plus l'attaquante de Tanoa. De plus, je connaissais déjà plus ou moins le jeu de la Province des Iles pour l'avoir suivi et étudié ces trois dernières années. Sur ce principe, j'ai seulement eu a adapté notre jeu en fonction de ça. J'ai placé ma confiance dans cette équipe...aussi bien les anciennes que les petites nouvelles pour nous ramener une fois encore cette coupe. D'ailleurs je remercie encore une fois les parents, merci d'avoir soutenu ce projet. 
 
 25-20, 25-18 et 25-15...3 sets à 0 pour la finale contre Lifou. Est ce qu'on peut dire que les filles ont survolé la rencontre? 
 
" C'est bien ça. D'ailleurs je cite le président des Iles Loyautés Neko Hnepeune qui s'est déplacé exprès pour venir juger du niveau et de la qualité des équipes en lisse. Il a dit dans son discours de clôture qu'il sest aperçu que les jeunes wallisiennes jouaient avec un temps voire deux temps au dessus des calédoniennes, et que son souhait était de pouvoir organiser plus d'échanges avec Wallis et Futuna pour faire progresser le volleyball de nos deux pays. Je pense que c'est un appel à projet de la part du Président des Iles Loyautés qui a honoré le groupe et le volley local. 
 
En parlant de projet, il semble que certaines de vos joueuses ont été remarqué pour les Détections? 

Nous avons 4-5 potentiels chez les U18, autant chez les U15. Je précise que le travail du club est orienté vers les filles. Nous pouvons présenté  une équipe pour les Mini Volleyades au mois de mai, et une pour les Volleyades U17. Mais cela va dépendre de la politique que veut mettre  place la Ligue. En tout, au niveau du club, nous sommes prêts.
 
Pour les détections, je dirai que C'est la suite logique du travail prodigué par la Ligue et le club. C'est la projection normale de la discipline vis à vis du parcours d'excellence que veut strucurer le territoire au travers du STJS (service territorial de la Jeunesse et des Sports) et l'assemblée territoriale au début de cette année 2017.
Il y a espoir si nous avons les moyens et si nous arrivons à concrétiser ces projets ensemble vis a vis des détections, des volleyades. 
L'année dernière, nous avons réussi à envoyer une équipe pour les Volleyades U17, deux jeunes filles ont été orientées ensuite soit en pôle soit en équipe de France.
 
2017 peut être une très bonne année pour le volley local si nous, la ligue, les clubs et tous les adeptes de ce sports nous faisons tout pour. Pour que 2017 soit le levier du développement durable de nos jeunes à travers cette discipline.
 
 Vous souhaitez rajouter quelque chose?
 
L'année dernière, la ligue a contacté la DNS, la détection nationale féminine, nous avons eu le résultat avec la jeune Naya Dornic. 
Et cette année, c'est la Détection Masculine qui s'est intéressé à nous, pour que le territoire envoie des techniciens en formation pour pouvoir déceler localement des futurs espoirs du volley national. Et donc si on joue le jeu, dans quelques temps, on pourra détecter sur place les professionnels de demain avec un niveau national. 


Publicité