publicité
Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

  1. /
  2. guyane

CTG: le désengagement de l'état mis en cause par Rodolphe Alexandre

  • Par Frédéric Larzabal
  • Publié le , mis à jour le

Rodolphe Alexandre monte au créneau contre le gouvernement. Dans un communiqué paru ce lundi dans le France Guyane, il tape du poing sur la table. Il annonce la rupture des négociations avec le gouvernement sur le pacte d'avenir. Il dénonce aussi le «coup de force» de Paris sur l'octroi de mer.

© Guyane1ère
© Guyane1ère
Rodolphe Alexandre publie ce lundi 13 mars un communiqué cinglant dans le journal de France Guyane. Le président de la CTG fustige le gouvernement sur les 27 millions d'octroi de mer retirés à la CTG pour les communes dont 9 millions pour cette année. Le président dénonce un coup de force irresponsable et incompréhensible qui s'ajoute à une série de défaillances de l'état ayant pour conséquence d'obérer les finances de la CTG.
Sur le pacte d'avenir, Rodolphe Alexandre prend acte des atermoiements du gouvernement actuel et de sa volonté systématique de raboter les demandes pourtant légitimes et vitales (éducation, énergie, infrastructures routières, logement, santé, sécurité) figurant dans la mouture du pacte d'avenir élaboré par l'ensemble des élus de Guyane lors du séminaire du 12 septembre 2016.
Rodolphe dit désormais attendre la mise en place du prochain gouvernement pour poser à nouveau la question d'un plan ambitieux de développement pour la Guyane porté conjointement par l'Etat et la CTG.

Le reportage de Laurent Marot
CTG : Le désengagement de l'état mis en cause - Guyane 1ère

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play