publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

L'affaire Fillon fait aussi des remous en Nouvelle-Calédonie

  • B.Whaap; J.Solia (IP)
  • Publié le

Après sa convocation par la justice mercredi au sujet des emplois fictifs présumés de son épouse, François Fillon a décidé de maintenir sa candidature. Cette nuit pour nous a lieu un rassemblement de soutien au candidat des Républicains, au Trocadéro, à Paris. En Calédonie, les avis sont partagés...

© AFP
© AFP
Un rassemblement de soutien à François Fillon doit avoir lieu cette nuit pour nous, et le comité politique des républicains a annoncé avancer de 24 heures sa réunion pour "évaluer la situation"

Après sa convocation devant les juges, plusieurs personnalités du parti les Républicains ont cependant lâché François Fillon. De plus en plus de voix s’élèvent pour réclamer qu’Alain Juppé se présente, notamment en Calédonie où la députée-maire Sonia Lagarde a déclaré dans un tweet qu’elle « a décidé de parrainer Alain Juppé, le seul à pouvoir faire gagner la droite ». Même chose pour le député Philippe Gomès, qui déclare dans un communiqué que «  dans l’intérêt de la France et de notre pays, Alain Juppé doit reprendre le flambeau. » Le candidat des Républicains avait été soutenu localement par Bernard Deladrière, pour qui il reste "légitime".
 
Mais pour Simon Loueckhote, l’un des responsables du comité de soutien à Alain Juppé en Calédonie pendant les primaires de la droite, si François Fillon jetait l’éponge, il serait déjà trop tard. 



Simon Loueckhote répond à Brigitte Whaap et José Solia

loueckhote itw



 

Brigitte Whaap et José Solia ont également interrogé des Calédoniens sur l'affaire Fillon au marché de Nouméa. Là aussi, les avis sont mitigés.



Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play