publicité

RSMA : 30 ans au service de la jeunesse Calédonienne

Le RSMA, le Régiment du service militaire adapté fête ses 30ans ce week-end. A cette occasion, il organise une journée porte-Ouverte ce samedi avec au menu un cross dans le village de Koumac et des démonstrations des différentes filières d’apprentissages.

RSMA © C.Wakahugnème
© C.Wakahugnème RSMA
  • Cédric Wakahugnème (YA)
  • Publié le
Avec 67% de taux de réussite le RSMA fait partie des modèles de réinsertion pour la jeunesse Calédonienne.
Créé en 1986, au cœur des évènements, le Régiment du Service Militaire Adapté s’installe dans le Nord sur la commune de Koumac. « A cette époque, le 1er détachement du régiment compte une trentaine de jeunes » souligne le commandant Marc Desvergnes, « l’idée des élus du territoires était d’aider les jeunes du pays et créer notamment un développement dans le Nord ».
Aujourd’hui, des milliers de Calédoniens ont pu bénéficier des différents dispositifs d’enseignement et d’apprentissage grâce son implantation en Nouvelle-Calédonie.
 

Le RSMA en Nouvelle-Calédonie

Le Service Militaire Adapté a été créé aux débuts des années 60 en Martinique par le Général Némo, le commandant supérieur des forces armées des Antilles-Guyane. « Le dispositif devait permettre de former les premiers appelés ultra-marins » confie le commandant Desvergnes, « pour différents métiers qui s’avèrent utiles pour le développement de leur territoire  (…) Depuis, il s’est développé avec un détachement sur tout l’outre-mer français ».
En Nouvelle-Calédonie, les acteurs du RSMA ont dû créer l’ensemble du nouvel édifice. « La municipalité de Koumac nous a offert le terrain. Il fallait tout construire », raconte l’officier supérieur adjoint en charge de la communication, « les premiers stagiaires étaient d’ailleurs les premiers jeunes qui ont contribué à cette construction du RSMA. Ça a pris du temps mais nous y sommes parvenu ».
 

Objectif : 575 jeunes en 2017

Aujourd’hui, 500 jeunes bénéficient chaque année du RSMA : « Notre objectif est d’arrivé en 2017 à 575 jeunes dans nos rangs », souligne le commandant Marc Desvergnes, « le pourcentage des femmes a évolué. Elles représentaientt l’an dernier 46% de nos effectifs (…) Les bénéficiaires sont à la fois des jeunes ou des volontaires techniciens. Ce sont des jeunes diplômes qui nous aident en tant qu’aide moniteur en formation professionnel ou les métiers comme cuisinier, secrétaire ou mécanicien ». Le RSMA offre au total une dizaine de formations à des métiers allant de l’hôtellerie, à la restauration en passant par le bâtiment.

A la sortie, les jeunes peuvent choisir la voie de l’emploi ou de la poursuite d’étude avec une attestation de formation. « Il y a aujourd’hui cette connaissance du RSMA», souligne l’officier supérieur adjoint en charge de la communication, « les jeunes viennent vers nous car ils l’ont appris de bouche à oreille ou par un membre de leur famille (…) De plus, on engage des jeunes qui ont galéré depuis quelques mois ou qui ont quitté le système scolaire depuis quelques années. Aujourd’hui, ils ont la volonté de s’en sortir ».

Le Régiment du Service Militaire Adapté leur apporte de la rigueur en termes de respects des horaires, de la tenue vestimentaire et du comportement.
Au final, les jeunes doivent être mieux préparés pour prétendre à un emploi au sein des entreprises Calédoniennes.
 

Journée Porte-Ouverte

Pour ses 30 ans, le RSMA a mis les petits plats dans les grands. Ce samedi, la journée Porte-Ouverte débutera par un cross de 8 kilomètres dans les rues de Koumac avec une arrivée prévue au Régiment. La journée sera ponctuée par des démonstrations d’escalades ou des différents métiers proposés par le RSMA.
Une ambiance bonne enfant avec la possibilité pour le public présent de pouvoir se restaurer sur place et de profiter des différentes attractions.
 
 
 
 

Sur le même thème

  • Jeunesse

    Réapprendre les règles pour se remettre dans le droit chemin

    Une dizaine de jeunes, petits délinquants, âgés de 14 à 17 ans participe depuis lundi à un chantier école consistant à repeindre les murs du musée de la Nouvelle-Calédonie. Ce travail permet à ces jeunes de commencer à prendre un peu confiance en eux.

  • Jeunesse

    Les Scouts de Saint Jean-Baptiste font leur rentrée

    Ce dimanche matin à Val Fleuri dans la commune de Dumbéa, c'était jour de rentrée pour les Scouts de Saint Jean-Baptiste. Cette cérémonie d'ouverture a permis de fêter le passage au grade supérieur et d'accueillir de nouvelles recrues. 

  • Jeunesse

    Le projet Generation What?

    Generation What? , la plus grande enquête jamais menée sur les 18-34 ans, arrive en Outre-mer en invitant les jeunes Ultramarins, dont les jeunes Calédoniens, à prendre position sur tous les sujets qui les concernent.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play