publicité

Qu'attendent les Wallisiens de la visite de Sébastien Lecornu, le Secrétaire d'Etat auprès du Ministère de la transition écologique et solidaire ?

La visite du secrétaire d'état sur le territoire est une première par conséquent les attentes des Wallisiens sont multiples surtout en termes de protection de l'environnement. Un sujet d'actualité qui touche non seulement notre territoire mais le monde entier 

© Wallis et Futuna 1ère
© Wallis et Futuna 1ère
  • Lotana Siakinuu - Mélodie Uhilamoafa
  • Publié le , mis à jour le
Nombreuses sont les inquiétudes des Wallisiens en terme de protection de l’environnement et des eaux du territoire. Parmi ces dernières figure la pèche illégale et le nettoyage de l’île.
Sosefo est pêcheur:" Je pense qu’il faut surveiller notre zone maritime car il y a beaucoup de bateaux de pêche étrangers qui viennent pêcher illégalement. Il faut un bateau de surveillance. Nous sommes là impuissant sans moyens alors que les étrangers nous volent nos poissons".

L’association "nukuteatea vaitupu" du nord dirigée par Heu Vaha’i Tuulaki, réalise jusqu’à présent des travaux qui ont pour objectif de protéger l’environnement tels que le ramassage d’ordures, la protection du littoral pour lutter contre la montée des eaux dûe au réchauffement climatique. Selon Heu si certains projets n’aboutissent  pas cela est du au manque de moyens et de financement: " Nous avons une autre vision de la vie, et les professionnels comme le service de l’environnement a ses techniques et ses méthodes de travail. Le passage du secrétaire d’état sur notre territoire va peut être motiver notre population. Faireen sort que les gens se bougent se prennent en main pour notre environnement, l’Etat peut apporter son soutien technique et financier mais si les moyens sont là et que la population ne les utilisent pas ça ne sert à rien!  Lors de la COP21, un budget a été dégagé pour les pays comme Wallis et Futuna, je pense que cela va nous permettre de faire face à ses problèmes climatiques au travers des projets que nous mettons en place.

© DR
© DR

Les professionnels luttent également contre la pollution, Wallis et Futuna pourrait être une vitrine de l’environnement pour la France. PASCAL Nicomette, directeur Centre de Plongée, président de l’association « Les enfants de la mer » : "Wallis et Futuna peut être une vitrine de l’environnement, des îles propres avec une population responsable, il y a énormément de choses à faire, on peut parler d’énergie renouvelable, l’utilisation du solaire, de l’éolien, il ya  beaucoup à faire en terme de production d’énergie propre. Ca peut aussi être une vitrine pour la création de station de contrôle de corail, on a une surface coraliene absolument extraordinaire ! Et il faut continuer les projets de sensibilisation avec les écoles".

Le secrétaire d’état  se rendra dimanche prochain sur différents sites de Wallis. L’occasion de constater les projets d’aménagements réalisés.


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play