1000 emplois crées en Jamaïque pour accroitre la capacité du système de santé à lutter contre le Covid 19.

coronavirus
Jamaïque
©Wikipedia
Le coronavirus dans la Caraïbe, c'est plus de 17 000 cas et 731 victimes. La République dominicaine est le pays le plus touché, avec près de 11 000 cas et plus de 400 morts, suivi de Porto-Rico, Cuba et la Jamaïque, qui vient d’annoncer la création de 1 000 emplois dans le secteur de la santé.
Dans sa lutte contre le Covid 19, la Jamaïque ne s’en sort pas trop mal. A l’image de la situation dans les autres pays de la région, l’épidémie a été contenue et semble pour l’heure sous contrôle dans les 14 paroisses de l’île. Un peu plus de 500 cas confirmés depuis le début de la pandémie, et 9 décès, pour 2 800 000 habitants.

Mais à Kingston, on est bien conscient que le virus n’a pas disparu, et qu’il faut se préparer à y faire face dans la durée. Le gouvernement a donc lancé un plan de recrutement de 1 000 emplois, pour accroître les capacités du système de santé jamaïcain sur les 12 prochains mois.

Un plan qui s’inscrit dans la stratégie globale de réouverture du pays au tourisme, principal secteur pourvoyeur de revenus et de travail sur l’île. Le ministère du tourisme planche ainsi de son côté sur « la nouvelle norme », les règles qui seront mises en place pour prévenir toute contamination, diminuer le risque de transmission du virus et garantir la sécurité sanitaire à la fois des professionnels du secteur et des visiteurs.

Elles concerneront les ports et les aéroports bien sûr, mais aussi les transports routiers, les hôtels, les différentes attractions et activités sportives ou encore les marchés artisanaux.