La 1ère session d'assises de l'année s'ouvre aujourd'hui à Basse-Terre

justice
Le Palais de Justice de Basse-Terre
Le Palais de Justice de Basse-Terre ©4LP
La première session d’Assises de l’année s’ouvre ce matin à Basse-Terre. Viols, homicide, et violence ayant entraîné la mort. Au menu 6 affaires en première instance et en appel dont une qui avait particulièrement marqué l’opinion : le meurtre du chanteur Suppa par sa compagne
C’est par une affaire de viol que cette année judiciaire s’ouvrira aujourd’hui. Puis un autre dossier de la sorte sur mineur de 15 ans celui-la, occupera également la cour la semaine prochaine.
Mais les jurés devront aussi se pencher sur des violences et sur des homicides. Deux de ces affaires se sont déroulées à Saint Martin. La première en 2010, dans le secteur de Concordia. Les Deux accusés auraient touché par balle un homme en voulant lui voler sa voiture; la victime a succombé à ses blessures.
Deuxième dossier saint-martinois, en appel celui là, sur fond de règlement de compte, Deux individus de 28 et 31 ans sont soupçonnés d’avoir assassiné un homme de 33 ans à Quartier d’Orléans en 2014.
Enfin, toujours en appel, en Guadeloupe cette fois, c’est probablement l’affaire de cette session qui avait le plus marqué l’opinion. Condamné à 5 ans de prison dont 1 avec sursis en première instance, alors qu’elle a quasiment fini de purger sa peine, la compagne du chanteur Suppa sera à nouveau devant la justice.
Cette maman de 2 jeunes enfants est accusée d’avoir tué le jeune homme à l’arme blanche au cours d’une énième dispute conjugale à leur domicile du Morne Lacrosse au Abymes en 2013.
C’est le parquet qui a voulu qu’elle soit à nouveau jugée. 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live