guadeloupe
info locale

Deux passagers débarqués d'un avion pour Paris

faits divers
Air Caraïbes - avion
©cc-by-nc-sa wee in yyc
Un incident peu courant s’est produit hier soir à Pôle Caraïbes, un long courrier Pointe-à-Pitre/Paris a été retardé de 45 minutes : des menaces auraient été proférées par des passagers.
C’était hier après-midi, à Pôle Caraïbes, un père et un fils, passager du vol Air Caraïbes Pointe-à-Pitre/Paris devaient embarquer sur le vol de 17h15. Leur retard a été souligné par le personnel de bord. Mais les deux passagers n’ont pas admis les remarques faites par l’équipage et le fils aurait même proféré des menaces : « Vous allez voir ce qui se passera en vol ». C’en était assez pour que le commandant de bord refuse d’embarquer ces passagers. Il a ordonné leur expulsion qui s’est faite avec l’aide de la police. Les deux passagers, père et fils, ont été menotés. Le vol d’Air Caraïbes a pris la route avec 45 minutes de retard.


 

Les prérogatives du commandant de bord
Un commandant de bord est  responsable de la sécurité de ses passagers, de son équipage et de son appareil. Il est donc parfaitement à même de prendre toute mesure pour éliminer tout risque. C’est ce qui s’est produit à Pôle Caraïbes. Les prérogatives du commandant de bord sont très larges et définies dans un cadre international.
Publicité