Mimie Mathy : « Je n’ai jamais été, je ne suis pas et ne serai jamais raciste »

people
Mimie Mathy
Sur le tournage de "Joséphine, ange gardien" ©cc-by lagardère entertainement
La toile s'enflamme, la blogosphère crépite. Babette de Rozières, cuisinière d'origine Guadeloupéenne, attaque Mimie Mathy, celle-ci répond. 
Etonnant et surréaliste, l’échange qui circule en ce moment sur internet. D’autres adjectifs, moins policés sont parfois adjoints à cette histoire. Qu’en est-il ? A la base, Babette de Rozières, d’origine guadeloupéenne, cuisinière et animatrice sur des chaînes de télévision métropolitaine, affirme dans un entretien, qu’il lui arrive d’être confrontée au racisme. Elle livre des noms et son entretien prend dès lors, la forme d’une accusation-dénonciation.
Babette de Rozières sur le site du journal Voici


Voici, journal scandaleux

La réputation du journal Voici n’est plus à faire. De nombreux procès accompagnent ce journal qui vend à ses lecteurs la vie souvent tronquée de personnes évoluant grâce au media-business. Cette fois-ci, c’est la cuisinière guadeloupéenne Babette de Rozières qui provoque le scandale. Dans un article intitulé : « La France reste un pays raciste », elle raconte les fois où elle a été confrontée au racisme, dans le cadre de son métier. Mais là où cela pose problème, c’est lorsque Babette de Rozières donne les noms de ceux qui ont, d’après elle, eu une attitude ou des propos racistes.  Et elle touche à une icône, une actrice particulièrement appréciée tant dans l’Hexagone qu’ailleurs, Mimie Mathy. Sur son site internet, le journal Voici publie ces propos de l’entretien de Babette de Rozières : «  Il y a quelques années, j’étais invitée chez Michel Drucker qui recevait des Antillais pour l’année de l’Outre-mer. Mimie Mathy était en train de tourner à côté du studio d’enregistrement, et en me voyant passer, elle a balancé avec un dédain incroyable que Drucker ne recevait que des gens de couleur. J’étais abasourdie… »


Mimie Mathy : « Je n’ai jamais été, je ne suis pas et ne serai jamais raciste »

La réaction de Mimie Mathy a été quasiment immédiate. Sur son blog, l’actrice qui incarne Joséphine, dans la série phare de TF1, « Joséphine, ange gardien », affirme sa position anti raciste et se dit déçue qu’une telle accusation ait pu se faire : « Je pense être bien placée pour savoir que la différence existe et qu’elle est respectable quelle qu’elle soit (…) je n’ai pas besoin d’attaquer les autres pour essayer de vivre telle que je suis dans ce monde pas toujours simple. Je vis entourée de personnes de toutes les formes, de toutes les couleurs, de toutes les cultures… grands, petits, noirs, blancs, jaunes, minces, gros, intellos, artistes, techniciens, ouvriers, toubibs, jeunes, moins jeunes… ».


Mimie Mathy tend la main

La réponse de Mimie Mathy semble être une main tendue aux autres, à tous les autres. La comédienne, qui a déjà eu à subir des attaques soulignant sa différence, affirme vouloir prendre de la distance avec ce qu’elle nomme les « attaques débiles et infondées via les médias ». Reste à connaître les tenants et les aboutissants de l'interview que Babette de Rozières a donné à Voici. Mais là... le voile de la vérité sera-t-il levé ?